La poursuite demande des dédommagements pour les torts subis par ceux qui ont acheté une voiture munie d'une pédale d'accélérateur défectueuse, rapporte Radio-Canada.

Le plaignant, Steven Hamilton, soutient avoir acheté une Toyota flambant neuve il y a quelques semaines. «Je ne peux croire que Toyota m'ait vendu ce véhicule. Je ne peux même pas revendre mon auto présentement – je cherche à obtenir un plein remboursement».

Selon la plainte, Toyota savait ou aurait dû savoir que son système d'accélération n'était pas fabriqué de façon adéquate.

Rappelons-le, la semaine dernière et la semaine d'avant, Toyota a rappelé des millions de véhicules de huit de ses modèles touchés par un problème potentiel avec la pédale d'accélération, qui risque de se coincer dans le plancher.

C’est le cabinet Rochon Genova, de Toronto, qui représente le plaignant de même que ceux qui se joindront au recours.