Il s’agit de Blake Cassels & Graydon, qui se pointe au neuvième rang mondial, tout juste devancé par des cabinets américains et britanniques.

Au cours des trois premiers mois de l’année 2010, Blakes a réalisé 28 transactions pour une valeur totale de 46 milliards de dollars américains.

Blakes est le seul cabinet canadien a figurer dans la liste des 25 premiers cabinets mondiaux.

Au premier rang, on retrouve le cabinet américain Cleary Gottlieb Steen & Hamilton (26 transactions, 114,8 G$ US). Deux autres cabinets américains complètent le podium, soit Weil, Gotshal & Manges, (28 transactions, 91,7$ US) et Wachtell, Lipton, Rosen & Katz (19 transactions, 87,9G$ US).

Aussi au Canada

Blakes se classe aussi en première position pour les transactions impliquant des entreprises canadiennes.

Entre janvier et mars 2010, les avocats de Blakes ont réalisé 18 transactions totalisant 3,9 milliards de dollars US. Le cabinet a devancé l’américain Willkie Farr & Gallagher (une transaction, 2,6 G$ US) et le torontois Goodmans (4 transactions, 1,8 G$ US).

Aucun cabinet québécois « indépendant » en droit des affaires ne figure dans le classement.