Cette précision vient de son associé, l'éditeur Pierre Turgeon, avec qui Droit-inc.com a brièvement conversé cet après-midi.

"Me Brouillette n'est pas majoritaire dans la compagnie, a-t-il expliqué. Nous sommes associés à part égale dans Transit; c'est moi le président et l'éditeur."

Au registre des entreprises du Québec, pourtant, il est mentionné que Me Robert Brouillette en est bien l'actionnaire majoritaire. "Il s'agit d'une erreur, indique M. Turgeon. Nous la ferons corriger sous peu."

M. Turgeon s'étonne par ailleurs que cette nouvelle ait fait grand bruit aujourd'hui, étant reprise par quelques médias, dont Canoë.

"Il n'y a rien de neuf, explique M. Turgeon, Brouillette et Associés était déjà le cabinet de M. Halperin pour le représenter dans la poursuite intentée contre lui par Guy Laliberté."

L'an dernier, rappelons-le, Ian Halperin a publié Guy Laliberté : la vie fabuleuse du créateur du Cirque du Soleil, aussi chez Transit Éditeur. Le fondateur du Cirque ne l'a pas pris du tout et a décidé de lui intenter un procès.