Après son admission au Barreau en 1959, Me Jolin a consacré près de trois décennies à la pratique du droit. Il a fait ses premières armes à Québec, en pratique privée.

Durant cette période, il a notamment agi comme procureur devant la Commission Dorion, une enquête fort médiatisée qui a fait la lumière sur la célèbre affaire Lucien Rivard.

De plus, alors qu'il était membre du Conseil du Jeune Barreau du Québec, il a eu pour mandat d'organiser la série télévisée « La Cour est ouverte » une première au pays qui a connu un vif succès à l'époque.

Il a aussi été chargé de cours en législation sociale à la faculté des Sciences sociales de l'Université Laval.

En 1965, Me Jolin quittait la pratique privée pour occuper le poste de secrétaire et conseiller juridique de Sidbec, société sidérurgique basée à Montréal.

Il revenait à la pratique privée en 1967, se consacrant alors aux domaines des assurances, de la responsabilité et du litige.

Pendant cette période, Me Jolin fut également secrétaire et conseiller juridique de plusieurs sociétés.

Graduellement, et particulièrement à partir de 1970, il a orienté sa pratique vers le droit du travail et des relations ouvrières, plaidant régulièrement devant le Tribunal du travail, la Cour supérieure, la Cour d'appel, et la Cour suprême du Canada.

Son expertise l'a amené à travailler auprès des secteurs privé et public, en tant que représentant de grandes sociétés ainsi qu'à titre de négociateur et de membre de divers conseils d'arbitrage, notamment comme assesseur patronal pour les gouvernements fédéral et provincial.

En 1980, Me Jolin s'est joint à Heenan Blaikie comme associé senior, poste qu'il a occupé jusqu'à sa nomination à la Cour supérieure du Québec en 1988.

Me Jolin a siégé pendant près de deux décennies, rédigeant de nombreux jugements dans des domaines aussi divers que le droit administratif, le droit du travail et de l'emploi, l'immobilier et le droit de la famille. Durant cette période, il a également agi régulièrement comme médiateur dans des litiges dont la Cour était saisie.

Me Jolin a toujours été très présent auprès des communautés d'affaires et juridiques. Il a donné des conférences et des communications devant une foule d'organismes et d'entités gouvernementales et parapubliques.

Me Jolin a été membre du Conseil du patronat du Québec et de la Société internationale du droit du travail et de la sécurité sociale.