C’est Chantal Chatelain qui supervise désormais le cabinet de LKD à titre de membre du Comité exécutif et de directrice associée responsable du bureau de Montréal.

« C’est une marque de confiance de la part des associés et je me sens privilégiée et reconnaissante de pouvoir contribuer à l’essor du cabinet » a-t-elle confié aujourd’hui à Droit-Inc.

Image
« C’est un défi stimulant que celui de pouvoir gérer une équipe et de promouvoir le cabinet », a ajouté Me Chatelain qui a rejoint LKD il y a 11 ans et qui va gérer une équipe d'une centaine de personnes à Montréal, dont 38 avocats.

Chantal Chatelain succède ainsi à René Paquette, qui a été responsable du bureau de Montréal pendant plus de trois ans.

Elle a souhaité saluer le travail important de son prédécesseur, « un grand humaniste qui a beaucoup travaillé à la qualité des relations avec les clients et des relations en interne.»

Lorsqu’on l’interroge sur ses objectifs à la tête du bureau de Montréal, Me Chatelain répond qu’elle souhaite « continuer à accroître la visibilité du cabinet et à faire connaître l’excellence du cabinet ».


Sur tous les fronts

Me Chatelain exerce en litige civil et commercial de même qu’en droit public, administratif et constitutionnel.

Professionnelle reconnue, elle est dernièrement intervenue comme procureure pour la Conférence des juges du Québec devant la Commission Bastarache, dont le rapport a été déposé la semaine dernière.

Cette mère de trois jeunes enfants trouve aussi le temps de s’impliquer dans différents comités du Barreau du Québec.

Le secret de l'avocate de 41 ans pour réussir à concilier ses nombreuses activités professionnelles et sa vie de famille, c'est « l’organisation, l’organisation et l’organisation !»

« J’ai toujours voulu démontrer aux jeunes avocates qu’on pouvait avoir une carrière et être une maman et une conjointe accomplies ! » a expliqué Chantal Chatelain.

Quant à l’associé sortant, Me Paquette, il poursuivra sa pratique en droit du travail et de l’emploi chez LKD dans le secteur de l’éducation, tout en siégeant au Conseil d’administration du cabinet.

Trois associés pour assurer la relève

Mais les nominations ne sont pas finies chez LKD puisque le cabinet a annoncé celles de trois associés au Conseil d’administration.

Ces trois avocats qui devraient assurer la « relève » dans les instances de gouvernance du cabinet, sont Jean-François De Rico, Tina Hobday, Dimitri Maniatis.


Image
Jean-François De Rico pratique en litige civil et commercial, ainsi qu’en droit de la faillite et de l’insolvabilité.

Il agit aussi à titre de conseiller sur les questions liées aux impacts et aux obligations juridiques découlant de l’utilisation des technologies de l’information.

Il est président de la section nationale de la Gestion de la pratique et technologies de l’Association du Barreau Canadien.


Image
Tina Hobday oeuvre en droit administratif et public.

Elle possède une expérience significative en droit professionnel et disciplinaire.

Impliquée au sein de l'Université McGill depuis plusieurs années, elle est actuellement la vice-présidente de l'Association des diplômés de l'Université McGill.


Image
Dimitri Maniatis se spécialise en matière de litige civil, commercial et corporatif.

Il bénéficie de connaissances particulières dans les secteurs miniers et du transport aérien et ferroviaire.

Titulaire d’un baccalauréat en droit civil, d’un baccalauréat en common law, ainsi que d’une maîtrise en droit de l’Université McGill, Il est membre des Barreaux du Québec, de New York et du Massachussets.