L'ex-notaire magogois écope de 3 ans de pénitencier pour une fraude de 2,7 milions $
L'ex-notaire magogois écope de 3 ans de pénitencier pour une fraude de 2,7 milions $
L'homme de 62 ans a reconnu sa culpabilité à une fraude de 2,7 millions $ à l’encontre de 56 de ses clients. Il sollicitait des prêts à ses victimes, promettant en retour de leur verser des intérêts de 15 à 20 %.

L'ex-notaire a déclaré une faillite de 4,7 millions $ en septembre dernier, laissant pour compte les investisseurs qui ont perdu au total une somme avoisinant 1,2 million $.

Aux yeux de plusieurs de ses victimes présentes à la cour, Jean-Pierre Rivard s'en tire très bien. Elles auraient souhaité une peine plus sévère.

Rivard aurait été à l'origine d'une chaîne de Ponzi qu'il a opéré entre 1996 et 2009, c’est-à-dire un circuit financier frauduleux qui consiste à rémunérer les investissements effectués par les clients au moyen des fonds procurés par les nouveaux clients.

Devant la cour, il a maintenu n’avoir tiré aucun bénéfice personnel de ses activités illégales, l'argent soutiré aux plus récents investisseurs ne servant qu'à rembourser ceux du passé.