Question

Bonjour Me Arcand,

Je voudrais connaitre votre opinion sur les stages d'une durée de deux ans d'auxiliaire juridique, offerts par la Cour d'appel. Je voudrais éventuellement pratiquer en litige. Est-ce que les cabinets recherchent et apprécient les candidats avec ce type d'expérience ?

Merci d'avance.

Réponse

Cher lecteur,

Votre question est très intéressante car les stages auprès de la magistrature n’ont pas la visibilité et la reconnaissance qu’ils devraient avoir, selon moi. Pour un étudiant qui se destine à pratiquer en litige, un stage auprès d’un juge, offre l'opportunité incroyable d’approfondir des questions de droit, mais aussi de réaliser ce qui se passe derrière les portes closes des bureaux des juges.

Me Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Me Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Vous serez appelé à faire des recherches et à rédiger des opinions dans un contexte différent de celui des avocats représentant les parties au litige. Vous aurez aussi l’occasion de participer activement à des jugements qui pourraient changer sensiblement l’interprétation du droit applicable. Il s’agit d’une excellente formation en droit et, pour cet aspect-là, un stage de grande qualité.

Les plaideurs vous diront tous que, pour avoir du succès, il faut non seulement connaitre le droit et son dossier, mais aussi savoir présenter son argumentation afin qu’elle soit retenue par le ou les juges. À titre d’auxiliaire, vous aurez la chance de voir comment les juges réagissent à certaines situations ou à certaines façons de faire des plaideurs. Même si votre échantillonnage de juges ne sera pas assez étendu pour en tirer des conclusions scientifiques, votre expérience vous permettra quand même d’avoir une excellente idée de ce qu’il faut et surtout ne faut pas faire, lorsqu’on s’adresse à eux.

Un 3ème point positif, vous aurez un stage de 2 ans au lieu de 6 mois, ce qui fait que vous ne courrez pas le risque de vous retrouver sans emploi et sans expérience autre que les 6 mois de votre stage en cabinet. À la fin de vos 2 ans, vous aurez accumulé un bagage intéressant tant au niveau juridique, que personnel. Serez-vous attirant pour les cabinets ? Oui sans l’ombre d’un doute et, à plus forte raison, pour les auxiliaires à la Cour d’appel.

Pour autant, tout sera beau et rose ? Non. Car vous n’aurez pas l’expérience de plaidoirie de vos confrères ayant deux ans de Barreau, et vous serez perçu majoritairement comme un théoricien disponible pour aider vos confrères dans la préparation de leurs dossiers. De plus, les « donneurs de mandats » de votre cabinet auront déjà leurs préférés chez les juniors de 2 ans.

Si vous désirez plaider vos propres dossiers, vous devrez vous armer de patience et faire votre place petit à petit, en même temps que vous assimilerez à la vitesse grand « V » les fabuleux concepts propres aux cabinets tels que notamment la feuille de temps, les heures facturables et la réalité des dossiers non-facturables. Notez que plusieurs l’ont fait avec succès, aussi, ne vous inquiétez pas trop.

En conclusion, je vous invite à étudier cette avenue avec intérêt et si vous avez la chance de faire votre stage à la Cour d’appel, sautez sur l’occasion.

J’espère que ma réponse vous aidera dans votre cheminement et je vous souhaite une bonne semaine.


La Question au Recruteur

Chaque semaine, le recruteur juridique Me Pierre Arcand répond à une question posée par vous, chers lecteurs.

La Question au Recruteur de la semaine est choisie parmi toutes celles reçues sur le site. Toutes les questions sont bonnes pour autant qu’elles concernent votre carrière de juriste.

Sur l'auteur

Pierre Arcand s'est spécialisé en recrutement juridique après avoir pratiqué le droit pendant une douzaine d'années. Ayant été associé au sein de cabinets boutiques ainsi que d'un important cabinet de Montréal, il connaît bien la communauté juridique et les enjeux reliés à la pratique du droit tant en cabinet qu'en entreprise. Arcand et Associés, une entreprise spécialisée dans le recrutement de cadres et de professionnels, a été fondée en 1999. Pierre Arcand et son équipe apporte un soutien professionnel tant aux entreprises qu'aux cabinets qui cherchent à recruter les meilleurs candidats disponibles.