L'Université de Western Ontario est le grand vainqueur du concours de plaidoirie en droit fiscal Donald Bowman. Sameer Nurmohamed, étudiant à l'Université de Toronto, a remporté le prix du Meilleur plaideur cette année.

De son côté, l'Université de l'Alberta a décroché le prix du Meilleur mémoire de l'appelant. Enfin, c'est l'Université de la Colombie-Britannique qui a gagné le prix du Meilleur mémoire de l'intimé.

Tim Fitzsimmons de FMC a coprésidé le concours
Tim Fitzsimmons de FMC a coprésidé le concours
Malheureusement, aucune université québécoise n'est au Palmarès de cette seconde édition, qui s'est déroulée les 2 et 3 mars derniers dans l'édifice de la Cour fédérale situé au centre-ville de Toronto.

Au total, 48 étudiantes et étudiants provenant de 10 facultés de droit canadiennes, ont participé à ce concours. Les concurrents devaient plaider la cause GlaxoSmithKline c. Sa Majesté la Reine, qui est présentement débattue en Cour suprême.

Des juristes de la Cour d'appel fédérale, de la Cour fédérale et de la Cour de l'impôt, ainsi que des avocats du ministère de la Justice et de cabinets privés, composaient le jury.

Le cabinet FMC était l'hôte de ce concours qui porte le nom d'un ancien juge en chef de la Cour canadienne de l'impôt. "Depuis deux ans, FMC commandite le concours de plaidoirie Donald G.H. Bowman et apporte son soutien aux étudiants qui y participent", a expliqué Tim Fitzsimmons, avocat du bureau de Toronto, également coprésident du concours.

"Ce concours permet aux étudiants d'acquérir une expérience unique comme plaideur dans le domaine du droit fiscal, ce qui est parfois difficile pour eux. Nous croyons que ce concours favorise le développement de talents et offre de nombreux avantages, tant pour les étudiants, que pour le secteur canadien des services juridiques en général", a résumé le coprésident.