Vous voyagez beaucoup et souhaitez éviter les mauvaises surprises ? Le site Attorney at work vous offre quelques pistes à suivre …

1- Économisez sur vos dépenses téléphoniques

Si vous possédez un téléphone intelligent, pensez à désactiver certaines fonctions. N’oubliez pas : utiliser internet ou vérifier ses courriels peut revenir très cher.

Gardez également à l’esprit qu’envoyer un message texte vous coûtera toujours moins cher que de passer un appel téléphonique.

La plupart des compagnies, d’ailleurs, ont des plans internationaux ou des forfaits à courts termes qui peuvent être activés avant votre voyage.

Le site Cellular Abroad vous propose des offres intéressantes : location de cellulaires, cartes SIM, téléphones par satellites et services de données.

Skype, enfin, constitue une option à étudier.

2- Pensez à sauvegarder toutes vos données

Ordinateurs portables, téléphones, iPads : vous les perdez et c’est la catastrophe. N’oubliez donc pas de conserver des copies de sauvegarde, bien au chaud, à la maison.

Si vous devez apporter avec vous des données ou n’importe quelle présentation, pensez à copier l’ensemble des informations sur un disque encrypté, que vous conserverez dans un sac séparé.

Avec mot de passe, bien entendu.

Même chose pour vos papiers administratifs. Faites plusieurs photocopies de votre passeport : une à la maison, l’autre glissée dans votre valise. Une copie numérisée est également une bonne idée.

En cas de perte ou de vol, les informations nécessaires pour en obtenir un nouveau seront ainsi à portée de main.

3- Embauchez un guide et/ou un interprète

Avouez que l’idée n’est pas si bête si vous êtes amenés à voyager en Chine ou en Inde, ou dans toutes zones où connaître quelqu’un qui maîtrise les routes, la langue et la culture locale peut faire toute la différence.

Vous ne pouvez pas attendre de vos collaborateurs qu’ils parlent tous anglais, et encore moins français, et toute la bonne conduite d’une réunion ou d’une négociation peut s’en trouver complètement changée.

De votre côté, effectuez vos propres recherches afin d’adopter une attitude respectueuse.

Pourquoi pas apprendre un petit « s’il vous plaît » ou un « merci » dans la langue du pays ? Cela est du meilleur effet.

Aussi, informez-vous sur les tabous locaux, la situation sociale, le climat politique.

4 – Ayez un plan pour les urgences

N’arrivez pas dans un pays d’étranger sans monnaie locale. Une centaine de dollars fera parfaitement l’affaire en cas de retard de vol et d’atterrissage au-delà des heures d’ouverture des bureaux de changes.

Certains vous conseilleront également de vous munir de plusieurs billets de 100 $, comme filets de sécurité, très incitatifs en cas de problèmes majeurs.

Enfin, pensez à bien noter le nom et l’adresse de votre hôtel. Glissez une brochure du lieu dès votre arrivée dans votre sac. Si vous êtes perdu, sans parler la langue locale, cela peut aider.

5 – Ne vous oubliez pas

Les risques de mauvaise santé augmente avec le nombre de voyages, selon des études récentes, rapporte Attorney at work.


Et réfléchissez-y, ce n’est pas tout à fait faux : manque de sommeil, nourriture déséquilibrée, habitudes bousculées, décalages horaires. Votre corps est quelque peu bousculé.

Pensez donc à bien choisir vos repas, à rester hydraté, à garder une bonne hygiène de vie au cours de tous vos déplacements.

Restez en contact avec vos proches, lavez-vous les mains, faites de l’exercice, consommer de l’alcool avec modération.

En d’autres termes, ne laissez pas le voyage massacrer votre équilibre.