La pluie battante n’aura pas empêché les femmes du monde juridique de venir féliciter celle qui, aujourd’hui, peut être considérée comme un modèle : Martine Turcotte, vice-présidente exécutive de Bell Canada au Québec et vice-présidente exécutive chez BCE inc.

Les femmes du monde juridique sont venues féliciter Martine Turcotte, considérée comme un modèle
Les femmes du monde juridique sont venues féliciter Martine Turcotte, considérée comme un modèle
Beaucoup d’avocats, d’anciens employés de Bell, des gens du monde des affaires sont ainsi venus écouter le discours de Me Turcotte, et la conférence qui s’articule autour des questions clés auxquelles font face les directions générales et les conseillers juridiques d’entreprises.

« Aujourd’hui, je suis venue parler de l’histoire de Bell Canada et faire un petit clin d’œil à notre histoire de plus de 132 ans... Et évoquer également les conflits qui peuvent arriver dans une compagnie, ainsi que le rôle du Chef des services juridiques et des administrateurs dans un contexte de crise », explique Me Turcotte.

Des crises qui peuvent prendre plusieurs formes : mesures réglementaires, menaces de litiges.

« Lorsqu’une crise éclate, le Chef des services juridique joue un rôle central, déclare-t-elle dans son discours. Les administrateurs, eux, peuvent examiner l'impact des décisions des entreprises sur les actionnaires ou un groupe particulier - comme les employés, les créanciers, les gouvernements - afin d’éclairer leurs décisions.»

Implication

Au sein de l’assemblée de juristes, de nombreuses femmes.

Kim Thomassin est aussi venue rendre les honneurs à Me Turcotte
Kim Thomassin est aussi venue rendre les honneurs à Me Turcotte
À l’instar de Me Kim Thomassin, associée directrice du cabinet McCarthy Tétrault, et conférencière venue faire honneur à Martine Turcotte.

Aux côtés de Me Jean Bertrand, associé directeur de Norton Rose à Montréal et Me John Godber, associé chez BLG, elle est notamment venue évoquer les implications sociales, tant de la compagnie, que de Martine Turcotte, puis celle des bureaux d’avocats.

« Martine et BCE sont tous deux de brillants exemples de leaders distingués de la communauté. Ils s’impliquent, donnent en retour, et soutiennent des causes louables. »

Parmi elles, Me Thomassin cite le Programme de soutien de Bell aux personnes atteintes de troubles mentaux, Cause pour la cause, qui permet de récolter des fonds et d’offrir de la visibilité à un sujet « trop souvent stigmatisé », selon elle : les maladies mentales.

Martine Turcotte est également connue comme « Madame Espace Go », explique-t-elle, une autre preuve de son implication constante.

Espace Go est un théâtre fondé par un groupe de femmes, qui présente des pièces d'auteurs contemporains.

Pour Me Thomasion, les bureaux d’avocats, dont McCarthy, se doivent d’embrasser ainsi respect et valeurs communes.

Brigitte Catellier est très contente pour Me Turcotte qu'elle connaît depuis longtemps
Brigitte Catellier est très contente pour Me Turcotte qu'elle connaît depuis longtemps
« Des valeurs communes telles la volonté de faire une différence, l’implication au sein de sa communauté et l’ouverture sur le monde qui nous entoure. En supportant Bell et les causes soutenues par Martine, nous, en tant que cabinet, nous respectons nos propres règles, notre propre ensemble de valeurs. »

Modèle

Les femmes, croisées durant la conférence, citent d’ailleurs toutes Martine Turcotte comme modèle.

« Je suis venue remercier Martine Turcotte d’être un bel exemple pour nous toutes », dit Kim Thomassin.

« C’est un honneur qui lui revient. Je suis très contente, je connais Martine depuis toujours », dit Me Brigitte Catellier, vice-présidente aux affaires juridiques et secrétaire chez Astral Media.

« Il est intéressant d’entendre parler des avocates qui ont réussi. C’est un bel exemple de leadership… au féminin ! » affirme Me Marie Cousineau, associée chez Heenan Blaikie et tout juste nommée Présidente de l’Association du Jeune Barreau de Montréal.

Elle, qui nous parlait la semaine dernière de la sous-représentation des femmes sur des postes clés est venue s’inspirer d’un modèle de réussite féminin.

Tout comme Me Jill Hugessen, l’ex de Stikeman devenue coach.

Ils étaient nombreux à être venus saluer les mérites de Martine Turcotte
Ils étaient nombreux à être venus saluer les mérites de Martine Turcotte
Pour cette membre du Conseil d’administration du Centre Universitaire de Santé McGill, c’est surtout l’occasion d’entendre parler Martine Turcotte. Chose intéressante dans un contexte « de fusions et de changements. »

Un contexte de changements, que rappelle d’ailleurs Me Turcotte dans son discours.

« Bell n’est pas la compagnie de téléphone de vos parents !, plaisante-t-elle. La a plupart du temps je me sens comme prise dans le tourbillon d’une révolution, surtout lorsque je regarde la façon dont Bell s’est transformé afin de demeurer un leader dans une industrie en perpétuel changement. »

Les 5 conseils de Martine Turcotte à l’usage des dirigeants d’entreprises et autres chefs de services juridiques:

  1. Mettre en place un processus solide afin de bien gérer le problème en question. Pour cela, elle insiste sur deux choses : l’importance de la documentation, et une démarche de résolution méthodique.
  2. Se rencontrer aussi souvent que l’exigent les circonstances.
  3. Considérer TOUTES les options. « Ce qui signifie : recherche d’alternatives, étude des pours et des contres. »
  4. Obtenir l’information appropriée.
  5. Considérer l’impact sur les différents groupes inhérents à l’entreprise.

« Il faut privilégier l’intérêt de la compagnie et agir dans ce sens. Il est impossible de contenter tout le monde. »

Écoutez ses réactions à tous ces honneurs en vidéo :

Le lecteur Flash n'est pas disponible.