Dany Perras aurait fait signer à certains clients prêteurs des contrats de prêts dont les taux d'intérêt atteignaient 200% par an
Dany Perras aurait fait signer à certains clients prêteurs des contrats de prêts dont les taux d'intérêt atteignaient 200% par an
C’est ce que révèle ce matin le quotidien La Presse, qui affirme que l’ex-avocat "a fait signer à certains clients prêteurs des contrats de prêts dont les taux d'intérêt atteignaient 200% par année."

Les prêts variaient entre 120 000 $ et près de 1 million de dollars. L'argent devait être prêté pour 31 à 91 jours, mais il a finalement disparu. Certains avaient failli lui avancer l’argent.

Rappelons-le, Dany Perras a démissionné du Barreau du Québec en octobre dernier, après que des clients se soient plaints d'être incapables de récupérer les fonds versés dans son compte en fidéicommis. Le syndic du Barreau fait enquête. M. Perras a finalement déclaré faillite en février dernier.

Kaufman Laramée est défendu par Bill Brock de Davies
Kaufman Laramée est défendu par Bill Brock de Davies
Or voilà que certains clients-prêteurs de Perras poursuivent aujourd'hui Kaufman Laramée. Perras y a travaillé jusqu’en juin dernier.

Parmi eux, Gmach Beth Joel, de New York, soutient avoir versé des fonds dans le compte en fidéicommis de Perras lorsque ce dernier était toujours l'un des associés du cabinet, souligne La Presse. Il réclame donc 700 000$.

Kaufman Laramée représenté par l’avocat de Davies, Bill Brock, affirme n'avoir rien à se reprocher. Le cabinet signale entre autres que l'argent n'a pas été déposé dans le compte du cabinet. Il demande que le Fonds d'assurance responsabilité du Barreau assure sa défense.

Pour lire l’article au complet dans La Presse, cliquez ici.
À lire aussi: Dany Perras: un fou de Napoléon aurait reçu 2,6 millions