Que vous soyez dans le taxi ou dans une salle d’embarquement, qu’un rendez-vous soit annulé ou reporté, il y a toujours du temps supplémentaire, possiblement utilisable, dit le site Attorney at work.

Pour bien maximiser votre productivité, pourquoi ne profiteriez-vous pas de ces quelques minutes de libre pour répondre à un courriel ? Passer un coup de fil ? Confirmer un rendez-vous?

1. Écrire

Assurez-vous d’avoir un stylo et un calepin en toutes circonstances.

Parfois, on se révèle bien plus efficace sur papier, même si l’on est le plus talentueux des utilisateurs de téléphones intelligents.

Garder toujours sur vous de quoi noter une soudaine idée
Garder toujours sur vous de quoi noter une soudaine idée
Ayez toujours sur vous de quoi griffonner, en cas de soudaine inspiration.

Dans un taxi, faites la liste des personnes que vous devez prioritairement rappeler.

Dans un trou de votre emploi du temps, notez tout ce qui vous vient à l’esprit concernant la réunion de la matinée.

Sur la route, écoutez un podcast.

Rayez ensuite la tâche de votre liste des « choses à faire ».

2. S’organiser

Emportez avec vous un sac confortable qui facilitera votre accès aux choses dont vous avez besoin.

Avant de partir, optimisez son organisation.

Glissez-y des stylos, des journaux ou des articles que vous êtes supposés lire. De cette façon, tout sera à portée de main, pour ces fameuses 15 minutes de libre.

Même chose avec vos reçus. Dans votre valise, dans une enveloppe, dans votre sac, ou stockés dans votre téléphone : peu importe le lieu où ils se trouvent, tant que vous savez où ils sont.

Vous avez autre chose à faire que de fouiller désespérément vos poches et bagages, n’est-ce pas ?

3. Rencontrer et réseauter

L’aéroport n’est pas qu’un lieu d’attente et de passage.

Vous pourriez, par exemple, l’utiliser comme un lieu de réunion, y donner des conférences, y fixer des rendez-vous avec vos clients.

Utiliser l'aéroport comme un lieu de réseautage, de rendez-vous ou de réunion
Utiliser l'aéroport comme un lieu de réseautage, de rendez-vous ou de réunion
Aussi, voyager offre de multiples opportunités d’élargir son réseau, si vous savez en tirer avantage.

Par exemple, pourquoi ne pas parler à votre voisin dans l’avion ? Un simple « bonjour, ça va? Vous partez travailler ou vous rentrez chez vous ? », peut suffire à engager une longue conversation.

Ayez toujours à portée de main une carte professionnelle.

Qui sait… Vous auriez peut-être quelque chose à gagner de cette rencontre ?

Ne serait-ce qu’un livre à lire recommandé, une personne à rencontrer ou un site internet à visiter…

4. Rester joignable

Vous n’êtes pas obligé d’annoncer vos plans sur Facebook ou Twitter, mais ne gardez pas vos déplacements secrets.

Partagez avec vos clients et contacts vos projets de voyage, faites-leur savoir où vous vous trouvez et où vous allez.

Vous pourriez vous trouver, parce que le hasard fait bien les choses, dans la même ville qu’un client qu’il serait bon de rencontrer.

5. Apprendre

Vous ne pouvez pas penser au travail tout le temps.

Prendre des pauses peut donc aussi être une manière d’accroître votre productivité.

Passez 15 minutes à lire un bon livre est aussi une bonne idée. Quoi que vous fassiez, essayez d’en tirer profit.

Que cela soigne vos connaissances, dope votre motivation, ou accroisse votre motivation !