Veta T. Richardson, présidente et directrice générale de l'ACC.
Veta T. Richardson, présidente et directrice générale de l'ACC.
Selon Veta T. Richardson, présidente et directrice générale de l’ACC, ces départements et cabinets juridiques- ont su développer et mettre en œuvre des initiatives afin d’offrir les meilleurs résultats à leurs clients.

Et ce, « en faisant preuve d’une pratique juridique créative et d’un bon vieux sens des affaires », dit-elle.

Rappelons-le, le Value Challenge est une initiative lancée par l'ACC il y a cinq ans pour mettre au défi entreprises et cabinets de livrer de meilleurs services à meilleur coût.

« Ceux que nous avons finalement sélectionnés se distinguent non seulement par des résultats significatifs, mais aussi pour leurs exemples d’innovations ou pratiques intéressantes qui pourraient être facilement reproduites par d'autres », a déclaré Jeffrey Carr, l’un des membres du Comité décideur.

« En tant que défenseur de longue date du changement dans notre profession, je suis heureux de voir un si grand nombre de conseillers juridiques d'entreprises, faire la preuve de leur valeur en tant que partenaires commerciaux. »

Les champions

  • GlaxoSmithKline

A été salué pour sa volonté de transférer l’ensemble du travail juridique vers des cabinets qui endossent la tarification basée sur la valeur), ainsi que pour son efficacité dans l’utilisation de la technologie, ce qui a permis aux conseillers externes de réaliser des économies substantielles.

  • The Home Depot

Salué pour l’utilisation d’une combinaison fructueuse entre des programmes d’honoraires à frais fixes et des mesures additionnelles efficaces, qui a eu pour résultat la réduction de moitié, sur une période de quatre ans, de ses dépenses.

  • Lucchini S.p.A.

Cette société européenne a grandement bénéficié du leadership de son directeur juridique sur le plan de la gestion des fournisseurs et l'utilisation de la technologie. Cela a favorisé la prise de décision, ainsi que la réduction du temps de cycle (65% ) et des dépenses (40%).

  • Medtronic

Deux ans après une refonte du département, et soutenu par un tableau de bord formidable qui met l’accent sur les progrès réalisés en fonction de paramètres clés, Medtronic a réduit ses dépenses de 40%, tout en emportant d’importantes victoires juridiques.

  • Pfizer Inc.

La Pfizer Legal Alliance (PLA) est une collaboration entre Pfizer et 19 entreprises, qui se distingue par sa volonté constante de s’améliorer, comme en témoignent les récentes innovations telles le programme d’entraînement par rotation pour les jeunes gradués.

  • RBC Capital Markets and Morgan, Lewis & Bockius LLP

A été salué pour avoir su réduire ses dépenses de 35% en adaptant ses structures de frais, et en réduisant les dépenses juridiques en matière d’emploi.

  • Rockwell Collins and Seyfarth Shaw LLP

Ce département juridique de taille moyenne a uni ses forces avec Seyfarth afin de revoir la façon dont le service sélectionne, recrute, gère et évalue ses conseillers à l’externe.

  • The Sherwin-Williams Company and Gallagher Sharp

A démontré comment l’utilisation d’une simple entreprise, Gallagher Sharp, a su entraîner des économies importantes (15%) et de meilleurs résultats, notamment lorsque conseillers internes et externes suivaient une formation technique sur le produit afin de mieux représenter le client.

  • Target and Nilan Johnson Lewis P.A.

En divisant le travail juridique en quatre parties, et via diverses mesures de prévention, ils sont parvenus à une économie de 20%.

  • Tyco International Ltd. and Shook, Hardy & Bacon L.L.P.

Avec un modèle de convergence radical, qui continue à se développer et à produire des résultats, ils ont réduit de moitié le nombre d'affaires concernant la responsabilité en matière de produits, de dépôts de cas particuliers (65%) et de cycle de temps (40% depuis 2004).

  • United Retirement Plan Consultants and Porter Wright Morris & Arthur LLP

Ce petit service juridique a collaboré de façon créative avec Porter Wright afin de créer un outil pour surmonter deux des obstacles des frais fixes : le manque de données, et le risque de variabilité.

  • Whirlpool Corporation and Wheeler Trigg O’Donnell LLP

Les deux ont coordonné leurs efforts afin d’aligner efficacement les objectifs du client et de l’entreprise. Résultats : de grandes économies (40%) dans son programme de recours collectifs, et une variété de tactiques, incluant un bonus en cas de résolution rapide.

Pour plus d’infos: www.acc.com/valuechampions