Target, avec ses futurs 25 points de vente rien que dans la région de Toronto, va mettre en place une collaboration avec trois cabinets d’avocats externes différents et une entente sur des honoraires fixes afin de contrôler ses dépenses juridiques, rapporte Canadian Lawyer.

Alex Teijeira est l'avocat principal de l'équipe canadienne
Alex Teijeira est l'avocat principal de l'équipe canadienne
Il s’agit de Sherrard Kuzz à Toronto, Roper Greyell en Colombie Britannique, et Norton Rose pour l’ensemble du Canada.

Le détaillant a, par ailleurs, été récompensé la semaine dernière par l’Association of Corporate Counsel (ACC) pour ses travaux sur les conventions d'honoraires fixes avec 18 différents cabinets externes.

Une réponse à la menace de récession aux États-Unis et à l’augmentation des taxes.

Le résultat ? Une réduction des coût de 10%…

Marché canadien

Selon Eric Sjoding, conseiller général adjoint aux relations des employés de Target, le détaillant souhaite implanter ce même modèle au Canada.

L'équipe juridique canadienne a d’ailleurs commencé à se former l’été dernier avec l'avocat principal Me Alex Teijeira ainsi que l’avocat général Me Mark Wong (anciennement chez La Source) qui complètent une équipe de 14 personnes au total, incluant deux autres conseillers.

La priorité de Target ? La collaboration des firmes externes.

Ainsi, se penche-t-il actuellement sur un système de gestion où toutes pourront se connecter pour du téléchargement de documents ou partage de fichiers.

Un genre de dépôt central de documents comme ressource commune.

Enfin, le détaillant souhaite également mettre en place des examens annuels pour mesurer la performance des cabinets, notamment sur des questions de diversité.