Charles Veilleux est l'avocat qui a porté le recours collectif des citoyens de Shannon, dont la nappe phréatique a été contaminée au trichloroéthylène (TCE) par la Défense nationale et un sous-traitant. Aujourd'hui, il a du mal à digérer la décision du juge Bernard Godbout, rendue la semaine dernière, rapporte La Presse.

Me Veilleux est dans l'impasse: la caisse pour financer la suite du recours est vide
Me Veilleux est dans l'impasse: la caisse pour financer la suite du recours est vide
Car si le Tribunal reconnaît qu'il y a bien eu pollution, il estime que le lien entre cette dernière et les cancers qui ont touché une partie de la population, n'est pas avéré.

De plus, les indemnisations décidées par le magistrat sont loin de couvrir les frais engagés dans la procédure. Résultat, l'avocat n'a plus de quoi financer un appel du jugement.

Demain, Me Veilleux devra rendre des comptes au Fonds d'aide aux recours collectifs, qui avait avancé une partie de l'argent de la poursuite. C'est là que se joueront la suite de la procédure et sans doute l'avenir de l'avocat des citoyens de Shannon.

Pour lire l'article dans son intégralité, cliquer ici.