Sylvio Normand quitte son poste de doyen après 4 ans de mandat
Sylvio Normand quitte son poste de doyen après 4 ans de mandat
Sylvio Normand avait été nommé doyen en juillet 2008. Une fonction qu'il a occupée quatre ans, et qu'il a quittée le 30 juin. L'équipe qui prendra le relais sera composée d’Eugénie Brouillet, doyenne, d’Anne-Marie-Laflamme, vice-doyenne aux programmes de 1er cycle et de secrétaire, et de Dominic Roux, vice-doyen à la recherche et aux études supérieures.

À l'occasion de ce changement d'exécutif, Sylvio Normand a évoqué les projets qui ont jalonné son mandat, tout en commentant son départ.

"La révision des programmes nous a occupés durant plus de deux ans au cours desquels nous avons procédé (...) à l’évaluation des trois cycles, explique l'ancien doyen. Ce travail s’imposait puisque les programmes (...) sont aujourd’hui plus développés que par le passé."

Hormis l'évaluation des programmes, la gestion des études a représenté une part importante du travail de la direction.

"Il a fallu améliorer nos manières de faire, notamment en tenant compte des développements technologiques. (...) C’est là un des principaux défis d’un doyen, selon moi, car il faut constamment rallier une pluralité de collègues afin de tenter de conjuguer nos efforts dans une même direction", a confié Sylvio Normand.

Eugénie Brouillet est la nouvelle doyenne de la faculté de droit de l'université Laval
Eugénie Brouillet est la nouvelle doyenne de la faculté de droit de l'université Laval
Et s'il quitte son poste, l'ex-doyen y voit là un bénéfice pour l'établissement qui prend dès lors un nouveau souffle. "J’ai toujours considéré (...) qu’il est naturel que les membres de la faculté exercent, à tour de rôle, des fonctions administratives comme directeur de programme, vice-doyen, doyen", a-t-il convenu.

Au sujet de la nouvelle équipe qui prend la relève, il a également ajouté : "ils auront, à leur tour, à relever des défis, c’est bien sûr. (...) Je profite de l’occasion pour souhaiter à la nouvelle équipe de direction, brillamment secondée par madame Monique Meilleur, notre directrice exécutive, le meilleur des succès."

De son côté, Sylvio Normand retournera "avec joie à l’enseignement que j’ai toujours aimé", et poursuivra ses travaux de recherche. "Je vais m’efforcer, comme je l’ai fait dans le passé, de jouer sur les deux tableaux, en revenant à mes deux territoires de prédilections, soit l’histoire du droit et le droit des biens", a-t-il ajouté.

La nouvelle doyenne a rejoint l'établissement en 2002 où elle est professeur titulaire. Entre 2005 à 2009, elle a occupé la fonction de directrice du programme de Baccalauréat intégré en affaires publiques et relations internationales.

Depuis 2010, elle était vice-doyenne aux programmes de 1er cycle à la Faculté. "Étant donné que le dynamisme de la Faculté repose d’abord et avant tout sur celui de ses membres, je travaillerai à la mise en place d’une politique active de recrutement des étudiants, au développement des effectifs professoraux, à la mise en valeur de la contribution des chargés de cours et d’enseignement, et au développement d’un milieu de travail à la fois valorisant et stimulant pour l’ensemble des membres de la Faculté", a-t-elle annoncé.