La question était : « Quelle stratégie devrait adopter l’avocat, selon vous, pour s’adapter au mieux à un marché changeant et un avenir incertain ? »

Voici dix réponses d’experts, recueillies par Attorney at work :

1- Développer une niche

John C. Treddenick
John C. Treddenick
« Je développerai mon expertise au sein d’une niche, qui tirerait profit de mes expériences passées, des intérêts et besoins locaux. Et ce, via internet, et de la maison. Cela ne sonne pas très sexy dit comme cela, mais je vous assure que ça peut se révéler très lucratif si vous êtes le seul joueur en ville. » - John C. Tredennick, chef de la direction chez Catalyst Repository Systems

2- Répandre ses idées

Burkey Belser
Burkey Belser
« Un client vous appelle ? Plutôt que de passer une heure à lui parler au téléphone, établissez une liste de six conseils à lui donner suivant sa question. Ensuite, envoyez vos idées au dit client, ainsi qu’à dix autres que la question pourrait intéresser. Si vous n’êtes pas un auteur dans l’âme, enregistrez votre conversation au téléphone afin de pouvoir ensuite la distribuer au plus grand nombre. Selon moi, Internet a mis à disposition un peu tout, même la meilleure des expertises. Pourquoi ? Parce que l’on y trouve tout ce que l’on ne pouvait trouver auparavant. » - Burkey Belser, président de Greenfield/Belser Ltd.

3 - Aider

Ann Lee Gibson
Ann Lee Gibson
« Dans ma petite ville, le travail juridique le plus rentable se base uniquement sur les références et relations. Les avocats, d’ailleurs, y offrent des conseils très utiles, et ce gratuitement. Même le meilleur souhaite vraiment aider. Enfin ! Comme partout, finalement ! » - Ann Lee Gibson, auteure et blogueuse sur “Law Firm Competitive Intelligence”
.
4- Adopter une technologie rentable et efficace

Donna Seyle
Donna Seyle
« Pour rester viables, les avocats solos ou exerçant dans de petits cabinets doivent adopter une technologie rentable, à des coûts réduits, qui leur permette de rencontrer les clients et de leur fournir des services juridiques conformes à leurs attentes. » - Donna Seyle, auteure et blogueuse sur “Law Practice Strategy”.

5- Avoir du plaisir

Gerry Riskin
Gerry Riskin
« Soyez l’avocat des clients que vous aimez servir. Ce qu’il faut retenir c’est cela : si vous vous apprêtez à pratiquer la majorité de votre vie, faites-le auprès de gens que vous appréciez et avec qui vous aurez du fun. » - Gerry Riskin, associé chez Edge International, blogueur sur “Amazing Firms, Amazing Practices”.

6- Etablir une tarification alléchante

Jared Correia
Jared Correia
« La tarification doit être un argument de vente. Pour fixer le taux horaire, la plupart des avocats se base sur ce que font les autres avocats. Pourtant, proposer des options de tarification et des plans de paiement attractifs peut pousser les clients à vous choisir vous, plutôt qu’un autre. » - Jared Correia, conseiller juridique principal, Massachusetts Law Office Management Assistance Program.

7- Identifier les groupes de clients, et leurs besoins

Sheila Blackford
Sheila Blackford
« Chaque client a ses propres besoins. Par exemple, les parents d’âge moyen s’inquiètent du coût des études de leurs enfants, de l’assurance-maladie de leurs propres parents, du plan de transition en cas d’entreprise familiale. C’est ces groupes-là que vous devez identifier, afin de répondre à leurs besoins. » - Sheila Blackford, conseillère en gestion pour le Barreau de l’état de l’Oregon, et rédactrice en chef du magazine Law Practice.

8- Passer au virtuel

Jordan Furlong
Jordan Furlong
« Externalisez ou rendez virtuels tous les aspects de votre pratique du droit : le secrétariat, la gestion, la facturation, la comptabilité, le marketing, la recherche et l’analyse juridique. Tous les aspects, sauf un. Vous devez véritablement, et à 100%, vous impliquer dans la création et le maintien de vos relations personnelles avec les clients. » - Jordan Furlong, associé chez Edge International, conseiller senior chez Stem Legal Web Enterprises et blogueur sur Law21.

9- Dépasser la concurrence

Matthew Homann
Matthew Homann
« Déterminez vos clients idéaux et articulez vos affaires autour d’un seul but : les servir mieux que quiconque. Et, souvenez-vous : le paysage juridique est comme un ours affamé qui vous chasse, vous et vos concurrents. Vous n’avez pas à courir plus vite que l’ours; seulement plus vite que vos concurrents. »- Matthew Homann, fondateur de LexThink, et blogueur sur “The nonbillable hour”.

10- Mettre en place de bons outils de gestion

Jim Calloway
Jim Calloway
« Ayez une bonne visibilité sur Internet, ce qui inclut aussi bien les médias sociaux qu’un site web traditionnel. Concentrez-vous sur des outils de gestion de projet tels que des listes de contrôle ou de la documentation sur comment améliorer les processus ou automatiser la technologie. Le but est de réduire le temps passé sur des tâches routinières, et d’augmenter la valeur du travail juridique. » - Jim Calloway, directeur du programme d’aide à la gestion du Barreau de l’Oklahoma, et blogueur sur “Jim Calloway’s Law Practice Tips”.