Le 11 juin 2012, Me Priscilla Bernier a rejoint l’équipe de Miljours Paquette à titre d’avocate.

Elle quitte ainsi Miller Thomson, où elle a œuvré pendant un peu plus d’un an.

Priscilla Bernier quitte Miller pour Miljours
Priscilla Bernier quitte Miller pour Miljours
Ce qui l’a motivée à rejoindre le cabinet, c’est l’équipe de professionnels.

« Une équipe dynamique, très jeune, en pleine expansion, avec beaucoup d’activités dans le West Island, dit-elle, ce qui offre un développement économique intéressant. Les avocats, eux, sont charismatiques et ont beaucoup à donner, sur le plan du développement clientèle notamment. »

Dans le cadre de sa pratique, elle est amenée à plaider devant les tribunaux de droit commun et autres instances administratives, et à assister des entreprises et des gens d’affaires dans le cadre de leur dossier devant les cours de justice.

Elle a, par ailleurs, plaidé devant les comités disciplinaires et a agi à titre d’inspecteur à la faillite dans le cadre de faillite commerciale.

« Le litige fiscal c’est ce que je veux faire, et c’est ce que je faisais chez Miller Thomson. Cette fois, la structure et l’environnement sont différents, je sens que je vais rester ici longtemps. »

À terme, l’objectif de Me Bernier est clair : devenir associée.

« J’ai beaucoup d’aspirations, je ne vais pas partir c’est certain. »

Miljours embauche

Ce n’est pas la première embauche cette année pour le cabinet Miljours Paquette qui, en trois ans, est passé de deux à six avocats.

Pierre-André Cyr a pratiqué 4 ans chez Deloitte avant de rejoindre Miljours Paquette
Pierre-André Cyr a pratiqué 4 ans chez Deloitte avant de rejoindre Miljours Paquette
En effet, Me Pierre-andré Cyr a également rejoint l’équipe, le 4 juin dernier, après avoir acquis une expérience en fiscalité de presque quatre ans en tant que consultant chez Deloitte Canada.

« Mon expérience chez Deloitte m’a permis de développer mon professionnalisme auprès de clients d’envergure ainsi que d’acquérir des connaissances spécifiques en droit fiscal. »

Aujourd’hui, ce Barreau 2011 pratique en litige civil et commercial et s’occupe également de questions liées au droit corporatif.

« L’intérêt était de pouvoir me spécialiser en litige fiscal, de développer ma pratique en droit corporatif, et d’élargir ma pratique en droit fiscal », explique-t-il quant aux raisons qui ont motivé son choix.

À noter que Me Cyr détient, en plus du baccalauréat en droit, un baccalauréat en commerce avec majeure en finance et mineure en commerce international de l’Université Concordia dont il a été diplômé avec distinction se qualifiant pour les sociétés honorifiques internationales Golden Key et Beta Gamma Sigma.

Aussi, il a complété la dernière session de sa formation en droit à l’Université de Cergy-Pontoise en France où il acquit des connaissances complémentaires en droit commercial international.