Robert Staley
Robert Staley
Plusieurs avocats défilent en Cour supérieure de l'Ontario depuis mercredi dans cette poursuite intentée par Mme Guergis contre Stephen Harper, le Parti conservateur et plusieurs de ses membres.

Mme Guergis avait été évincée du cabinet et du caucus conservateur en 2010 après que le premier ministre eut fait état d'allégations de manquements éthiques et possiblement criminels pesant contre elle.

L'ex-ministre a déposé une poursuite contre M. Harper et d'autres conservateurs fédéraux l'an dernier, arguant que les allégations non prouvées avaient entaché sa réputation et sa carrière politique.

Mais l'avocat de M. Harper, Robert Staley, a qualifié mercredi des portions de la déclaration de Mme Guergis de "charabia" et de propos non fondés.

Me Staley affirme que 95 pour cent de ses allégations devraient être ignorées puisque les gestes de M. Harper sont protégés par l'immunité parlementaire.

Il a aussi plaidé que la Commission canadienne des droits de la personne avait rejeté l'année dernière, pour les mêmes motifs, une plainte logée par Mme Guergis.