Olivier Désilets, associé de Davies à Montréal a agi pour Couche-tard
Olivier Désilets, associé de Davies à Montréal a agi pour Couche-tard
Alimentation Couche-Tard a signé mardi avec un syndicat de preneurs fermes, une convention visant l’émission de 6,35 millions d’actions de catégorie B à un prix de 47,25 $.

Le syndicat est composé de la Financière Banque Nationale, de Scotia Capital, d'UBS Securities Canada et de HSBC Securities (Canada).

Les preneurs ont ainsi décroché une option permettant l'acquisition de 952 500 actions supplémentaires au même prix de 47,25$ l'action.

Couche-Tard a été conseillé en interne par Sylvain Aubry, son directeur principal affaires juridiques et secrétaire corporatif de la société. En externe, la compagnie a fait appel au services du cabinet Davies dans le cadre de cette transaction.

Warren Katz de Stikeman a œuvré pour le syndicat de preneurs
Warren Katz de Stikeman a œuvré pour le syndicat de preneurs
Et ce sont en particulier les associés du bureau de Montréal, Olivier Désilets en ce qui concerne les marchés financiers, Michael N. Kandev pour le droit fiscal, de même que l’avocate Christine E. Lenis et l’associé du bureau de New York Scott M. Tayne également en marchés financiers, qui ont agi dans ce dossier.

Le syndicat de preneurs fermes a opté pour le cabinet Stikeman Elliott pour représenter ses intérêts. L'équipe du cabinet était dirigée par l'associé du bureau de Montréal Me Warren Katz.

Cette opération financière devrait permettre au groupe de distribution alimentaire de recueillir 300 millions de $.