D’abord, posez-vous une question toute simple : qu’est-ce qu’un mentor pour vous ?, conseille Attorney at work.

Est-ce une personne qui va vous aider à développer vos compétences ? Étendre votre réseau ? Donner une direction à votre carrière ? Gérer les politiques du bureau ? Tout cela à la fois ?

Dès que vous saurez précisément quelle définition poser sur le mot “mentor”, il ne vous restera plus qu’à partir à sa recherche.

1- Regardez autour de vous

Le mentor que vous recherchez tant pourrait se trouver tout près de vous, au sein même de votre cabinet actuel.

Quels sont les séniors que vous admirez ? Quelles personnes offrent de
Un mentor peut être très utile dans la carrière d'un avocat.
Un mentor peut être très utile dans la carrière d'un avocat.
leur temps pour vous aider à comprendre quelque chose ?

Parmi eux, peut se cacher votre potentiel mentor. Et ce, même si votre cabinet n’offre pas de programme de mentorat.

N’hésitez pas à demander à un collègue chevronné si vous pourriez passer de temps en temps à son bureau pour glaner quelques uns de ses précieux conseils.

C’est bien trop flatteur pour que vous essuyiez un refus.

2- Consultez les avocats plus âgés

Comment ont-ils fait eux pour trouver leur mentor ? Demandez-leur, posez des questions !

Les avocats, avec quelques années d’expérience de plus que vous, peuvent vous apporter pas mal de réponses, vous dire qui fait le meilleur mentor et pourquoi.

Ils sont passés par là avant vous.

N’hésitez pas à leur demander également à qui d’autre vous pourriez vous adresser. C’est ainsi que vous construirez un réseau, qui, justement, vous aidera à dénicher la perle rare.

3- Faites un tour dans votre faculté

Si vous vivez toujours dans la ville où vous avez obtenu votre diplôme en droit, il n’est peut-être pas bête d’y retourner afin de rencontrer les anciens ou discuter avec les services carrière. Leur but, quelque part, est que vous réussissiez.

Ils pourront vous fournir, sur demande, les noms d’anciens élèves connus pour leur capacité d’encadrement. Faites des recherches, fouillez par vous-même.

Attendre que quelqu’un débarque par magie et assume ce rôle est parfaitement inutile. C’est à vous de prendre l’initiative de trouver des gens qui veulent investir en vous.

Une carrière réussie est parsemée des conseils d’autres professionnels chevronnés. Votre recherche commence maintenant.

4- Contactez l’association du Barreau

Parmi ses membres, l’association du Barreau compte des séniors, des membres d’expériences qui aiment conseiller les juniors.

Demandez des recommandations et n’hésitez pas à aller leur parler.

Vous pourriez, par exemple, proposer à tel avocat un déjeuner ou un café sous prétexte que l’on a vous a dit qu’il était une formidable ressource.

Comment pensez-vous qu’il va refuser ?

5- Approchez quelqu’un que vous admirez

C’est aussi simple que cela.

En tant que jeune avocat, vous évoluez forcément en contact d’avocats qui écrivent ou enseignent dans votre domaine.

Vous les admirez, vous rêvez peut-être même de les croiser par hasard afin de pouvoir leur parler.

Ne vous contentez plus de rêver, passez à l’action !

Vous serez sans doute agréablement surpris de constater qu’ils sont plus que disposés à vous rencontrer et à vous offrir des conseils sur la façon la plus efficace de devenir compétent dans votre domaine.