Voilà un an et demi que Me Ryan Hillier de McCarthy milite pour la Coalition Avenir Québec. Depuis que Me David McAusland, associé au bureau de Montréal et ami de longue date de François Legault, lui a présenté le chef de la Coalition.

« Mettre sur la glace les meilleurs joueurs, fédéralistes et souverainistes, en mettant de côté les questions constitutionnelles est quelque chose qui est venu me chercher », explique l’avocat pour justifier son engagement politique.

Ryan Hillier, avocat chez McCarthy, milite pour la CAQ depuis un an et demi
Ryan Hillier, avocat chez McCarthy, milite pour la CAQ depuis un an et demi
Aujourd’hui, il agit à titre de porte-parole à Montréal et sera dans l’autobus, avec Mr Legault, pendant la campagne.

Son militantisme prend surtout une forme stratégique, confie-t-il, avec un travail dans les médias sociaux, ou des communications avec la communauté anglophone, les jeunes professionnels de moins de 40 ans.

Parmi les raisons qui l’ont poussé à choisir la CAQ, c’est l’importance primordiale accordée à faire le grand ménage dans le système québécois, via le projet de loi Omnibus par exemple, explique cet ancien militant libéral.

« S’attaquer au problème de la corruption est un enjeu capital pour les Québécois », dit cet avocat militant.

Santé et économie

Deux autres grands enjeux de la campagne selon lui : la santé et l’économie.

« L’engagement de la Coalition ? Que chaque Québécois ait un médecin de famille, indique-t-il. C’est une mesure que la population et les fédérations demandent depuis longtemps. Prioriser la santé avec cette première mesure que nous avons proposée est, selon moi, primordial »

En s’entourant du Dr Gaétan Barrette, la CAQ s’assure d’avoir encore une fois des experts réputés de son côté afin de mener à bien ce projet, selon lui.

D'après Me Hillier, la question de l’économie doit demeurer au centre de cette campagne. C’est aussi une chose qui l’a attiré dans le programme proposé par François Legault.

« L’économie est un enjeu majeur. Les Québécois veulent encore en entendre parler. Depuis la crise de 2008, on ne voit pas encore que le Québec se soit remis à niveau. »

Sondage Express

Pour quel parti politique avez-vous l'intention de voter aux prochaines élections provinciales?





Image du code de vérification Anti-Robot Essayer un autre code
Voir les résultats
(Votes : 1507)


Selon lui, beaucoup de québécois sont encore à la recherche d’un emploi.

« Le concept d’une économie de propriétaires pour être maîtres chez nous, au travers de la création d’un fonds ressources naturelles ou de nouveaux marchés par exemple, est une idée qui m’a également séduit. »

Car, avant tout, François Legault est un comptable et un entrepreneur qui a très bien réussi avec Air Transat, dit-il.

L’idée d’avoir un Premier Ministre qui vient du milieu économique et qui a donc conscience de nos besoins pour relancer l’économie québécoise l’a convaincu.

« Qu’est-ce que la population retient du gouvernement libéral selon les sondages ? Un seul mot : la corruption. Il est temps de faire le ménage, d’effectuer les changements que demande le Québec ! »

Enfin, selon lui, on voit depuis 2003 une opposition inefficace.

« Nous, on innove. On fait les choses différemment. C’est ce dont on a besoin pour relancer une nation québécoise qui n’avance plus. »