Me Elizabeth Desrochers. Sources  : Site web de Blakes et page Instagram de Paul Soucie
Me Elizabeth Desrochers. Sources : Site web de Blakes et page Instagram de Paul Soucie
Et une cuisse avec ça ?

Le cabinet Blakes, qui possède des bureaux un peu partout au Canada, ainsi qu’à l’international, réclame 92 309 $ à une entreprise administrée par le chef cuisinier Paul Soucie.

Seul actionnaire de l'entreprise, M. Soucie y occupe la fonction de président. Précisons que ce dernier est l’ancien copropriétaire du restaurant Le Richmond, un établissement chic de Griffintown situé sur la rue du même nom.

La demande introductive d’instance, consultée par Droit-inc, indique que Blakes aurait été mandaté afin de « conseiller et d’entreprendre des procédures pour mettre un terme à l’impasse » avec le co-actionnaire de M. Soucie au sein du Groupe Le Richemond.

Quatre factures

Entre novembre 2018 et mars 2019, Blakes aurait transmis quatre factures au chef cuisinier. Celles-ci totalisent 92 309 $, soit le montant évoqué ci-haut.

« Ces factures restent impayées malgré les demandes de paiement et bien que les services juridiques aient été rendus », soulignent les documents judiciaires.

Le cabinet s’adresse aujourd’hui à la Cour supérieure, M. Soucie n’ayant pas donné suite à une mise en demeure lui ayant été transmise le 18 juin dernier.

Joint par Droit-inc, Blakes a décliné notre demande d’entretien.

« Nous avons pour politique de ne pas commenter les dossiers en cours », indique Mathieu Rompré, le Directeur principal des communications marketing du cabinet.

Notons que l’avocate chargée de piloter cette demande introductive d’instance est Me Elizabeth Desrochers, également de Blakes. Elle a terminé son Barreau en 2019.

Contacté par Droit-inc, Paul Soucie n’avait pas répondu à nos demandes d’entretien au moment d’écrire ces lignes.