Devenir associé en 5 leçons
Devenir associé en 5 leçons
Quand on a bien fait sa marque dans son cabinet, on se demande si le moment n'est pas venu d'être admis comme associé du bureau… Voici cinq conseils à suivre, selon Above the Law, si cela est dans votre ligne de mire.

1. Pensez à long terme

Évidemment, devenir associé ne se fait pas en un an! C'est un long procédé qui requiert patience et rigueur. C'est pourquoi tout avocat ne doit pas voir cela comme une fin en soi, mais bien comme le résultat naturel qui permet de renforcer le lien déjà bien établi entre sa firme et lui.

Par ailleurs, il va sans dire qu'il est primordial de vérifier d'avance la capacité et l'intérêt de la société à inclure d'un nouvel associé. Un cabinet qui n'en a pas admis de nouveau depuis vingt ans est moins susceptible de changer sa façon de faire...

2. Contribuez sans attendre en retour

L'octroi du rôle d'associé n'est pas un dû. Si vous travaillez toujours avec cette idée unique en tête, cela se voit et ne peut qu'affecter négativement votre image. Collaborez avec vos collègues dans un but désintéressé; tout au plus, dites-vous que cela ne peut qu'augmenter vos chances. Ce sont vos compétences et votre intégrité qui inciteront vos patrons à vous récompenser et non votre seule motivation à cet égard.

3. Réseautez...modérément

Tous les avocats sont constamment à la recherche de moyens pour faire croître leur réseau. Malheureusement, trop d'avocats font cet exercice avec recul. Les cabinets cherchent des avocats qui ont une habileté naturelle à réseauter, et non ceux qui le font par dépit. Cela dit, si réseauter vous rebute au plus haut point, la carrière d'avocat n'est peut-être pas faite pour vous...

4. Ayez une vie équilibrée

Ce conseil est bon pour tous les professionnels, mais particulièrement pour les avocats qui sont connus pour avoir des horaires très chargés. Il y a fort à parier que devenir associé augmentera encore davantage votre charge de travail. Il sera donc trop tard, à ce stade, pour commencer à développer de saines habitudes de vie.

Faire de l'exercice, accorder du temps à ses loisirs et à sa famille sont de bons moyens de décrocher et cela montrera que la tâche d'associé n'est pas trop lourde pour vous.

5. Assumez vos responsabilités

C'est l'évidence, un associé a davantage de privilèges; mais avec ceux-ci viennent aussi une plus grande responsabilité. Si cette responsabilité peut être facile à endosser dans les victoires, elle l'est moins lorsqu'on a commis une erreur. Quoi qu'il en soit, montrer que vous assumez pleinement vos actes est un signe que vous ne vous défilerez pas lorsqu'il sera temps de le faire en tant qu'associé.