Jared Correia
Jared Correia
L’avocat Jared Correia, PDG de Red Cave law firm, qui écrit régulièrement pour The Lawyerist, livre quelques conseils pour partir sereinement en vacances.

Difficile de se départir de son activité même pour une courte période, quand on travaille à son compte. Et quand vous êtes en vacances, vous avez du mal à décrocher.

Heureusement, il existe des manières de gérer cela.


Nuage ou pas nuage?

Si ne pas avoir accès à vos dossiers en dehors de votre bureau vous inquiète, pensez à les mettre dans un nuage accessible de n’importe où, à partir de n’importe quel support, du moment que vous avez une connexion internet.

Comment partir en vacances lorsqu’on est avocat solo?
Comment partir en vacances lorsqu’on est avocat solo?
Cependant, si vous voulez vraiment « débrancher », faites-le. Car le risque de l’infonuagique est de vous pousser à travailler alors que vous êtes censé être en vacances. Déconnectez vraiment, et ne répondez qu’aux situations d’urgence.

Planifiez votre temps libre surtout si vous n’avez pas de secrétaire. La plupart des avocats solo sont bloqués par le travail administratif. Ils n'ont personne pour les aider, même si des programmes comme un réceptionniste virtuel, les services de secrétariat et les applications de planification comme Calendly peuvent aider. La première étape pour prendre des vacances est d’actualiser votre calendrier. Les semaines de congés doivent donc se planifier, s’organiser à l’avance.

Essayez de vous trouver un remplaçant qui pourrait couvrir vos arrières lorsque vous n’êtes pas disponible. Vous pouvez lui proposer un contrat formel tout en lui donnant accès à vos dossiers et vos données. Avoir recours à un avocat remplaçant ne vous empêchera pas pour autant à suivre ce qu’il fait ou vérifier les choses grâce à l’infonuagique, notamment.

Si vous avez un parajuriste, celui-ci peut également s’occuper des premières ébauches d’un dossier que vous pourrez examiner à votre retour.

Votre comptable peut également s’assurer que la machine financière continue de tourner, que les facturations sont envoyées. Si vous avez correctement délégué, les fonctions de base de votre cabinet devraient pouvoir être assurées sans vous.

Il ne vous reste plus qu’à prendre vos billets !