L'avocate Tara Vasdani a décidé d’utiliser Instagram
L'avocate Tara Vasdani a décidé d’utiliser Instagram
Lorsque l’avocate torontoise Tara Vasdani a réalisé qu’elle n’arrivait pas à retrouver et joindre la défenderesse pour lui notifier une demande en justice, elle a décidé d’utiliser Instagram.

Tara Vasdani a récemment obtenu une ordonnance de la Cour supérieure de l’Ontario pour notifier une demande introductive d’instance via Instagram, rapporte le Canadian Lawyer magazine.

D’après elle, il s’agit d’une première dans la province et cela représente un véritable changement dans les manières de faire des avocats.

« Pour éviter d’être dépassé, il est de notre devoir d’évoluer avec la société et la technologie constitue l’un des symboles de l’évolution de la société », dit l’avocate.

Me Vasdani travaille au cabinet Mason Caplan Roti et représente une compagnie d’assurance.

Elle a d’abord tenté de contacter la défenderesse le 1er septembre 2017, en utilisant une adresse physique, mais on l’a informé qu’elle avait déménagé. Elle a ensuite essayé d’utiliser une adresse courriel mais elle n’a jamais eu de retour.

Elle a ensuite fait des recherches sur LinkedIn et d’autres médias sociaux, en vain. Elle s’est finalement tournée vers Instagram, un média qu’elle dit utiliser plus que Facebook.

le procureur général de l'Ontario, Yasir Naqvi
le procureur général de l'Ontario, Yasir Naqvi
C’est là qu’elle a réussi à mettre la main sur la défenderesse et elle a donc présenté une requête devant le tribunal pour savoir si elle pouvait la contacter via ce moyen de communication.

Le tribunal a considéré que la demande était correctement signifiée cinq jours après que l’avocate a envoyé les documents nécessaires à la défenderesse via Instagram et LinkedIn, ainsi que par courriel à sa dernière adresse connue.

Pour Me Vasdani, ces démarches sont la preuve que la profession juridique, souvent critiquée pour être imperméable aux changements, évolue et embrasse les nouvelles technologies.

De son côté, le procureur général de l'Ontario, Yasir Naqvi, s'est engagé à numériser et à moderniser les tribunaux.

Le ministère du Procureur général a récemment rendu possible le dépôt de demandes de prestations civiles en ligne.

« Si nous sommes en mesure de changer la façon dont nous utilisons et appliquons la loi et les outils juridiques afin qu'ils soient plus cohérents avec les individus, nous serons plus efficaces et le client sera satisfait », dit l’avocate.