Comment gagner en crédibilité?
Comment gagner en crédibilité?
Une image humoristique qui circule sur internet illustre bien le paradoxe vécu par la jeune génération. Elle montre deux professionnels plus âgés qui interrogent un plus jeune et affirment : « On recherche quelqu’un de 22 - 26 ans … avec 30 ans d’expérience. »

En effet, pour rencontrer le succès, le jeune avocat - à l’instar de quiconque qui débute dans une nouvelle carrière avec peu d’expérience au compteur - doit être perçu comme crédible avant même d’avoir l’occasion de se bâtir une expertise dans le domaine, indique le site d’HBR.

Le jeune avec peu d’expérience rencontre donc ce défi dès son arrivée sur le marché. Mieux vaut donc qu’il ait des débuts professionnels rapides et efficaces : ils vont l’aider à avoir davantage accès aux opportunités lui permettant de se démarquer et d’être vu comme un talent prometteur.

De leur côté, les organisations - cabinets ou entreprises - doivent également repenser leur approche, car les recrutements leur coûtent des heures de travail, et beaucoup d’argent.

Comment résoudre ce « paradoxe de crédibilité » ? Voici cinq activités qui pourraient aider à l’atténuer :

1- Développer un savoir unique

L’une des meilleures façons de se démarquer dans un contexte corporatif - et ce, même quand on a moins d’expérience - est de développer un savoir unique qui fait de soi-même une ressource pour les collègues et les clients.

Faites des recherches sur un sujet donné que vous allez maîtriser en compilant des connaissances, des informations, des tendances. Quand vous aurez trouvé le sujet ou le type de savoir dont l’industrie a besoin, vous pouvez bâtir votre pratique autour de celui-ci.

N’hésitez pas à lire des revues, des livres, à arpenter YouTube en quête d’informations à apprendre. Si vous pouvez faire de vous une ressource qui sait résoudre des problèmes spécifiques, vous vous bâtirez très vite une belle crédibilité.

Enfin, en tant que jeune diplômé, il existe aussi tout un tas de compétences que vous pouvez immédiatement utiliser dans un contexte professionnel.

2- Identifiez ce qui vous différencie

Posez-vous des questions basiques afin d’identifier vos forces et ce que vous pouvez amener comme valeur ajoutée. Dans quel domaine de droit sentez-vous que vous donnez le meilleur de vous-même? Quelles compétences vous ont values les honneurs dans votre passé?

Pensez au meilleur de vous-même et à la façon dont vous pourriez vous décrire à quelqu’un d’autre. Cela vous permettra de générer des forces utiles à l’avancement de votre carrière.

Aussi, considérez votre propre passé. Vous n’avez peut-être pas travaillé dans l’industrie financière avant, mais il y a peut-être des chances que vous possédiez des connaissances sur un aspect géographique ou démographique précis.

Peut-être êtes-vous à même de mieux comprendre un certain type de clientèle? Vous ne voulez pas être cloisonné ou identifié dans ce rôle pour la vie, ok, mais il s’agit peut-être d’un bon point de départ pour vous faire repérer dans votre organisation.

3- Soignez vos relations

L’expérience et le savoir se cultivent avec le temps. En revanche, vous pouvez immédiatement asseoir votre réputation de professionnel fiable auprès de vos collègues et supérieurs.

Respectez vos engagements, communiquez ouvertement sur les échéanciers, les dossiers. N’ayez pas peur de poser des questions.

Enfin, prenez soin de vous construire un réseau de relations proches. Ce sont elles qui vous offriront du mentorat, des conseils, et du feedback, tout au long de votre carrière.

N’hésitez pas à inviter des collègues à luncher, identifiez les supérieurs que vous admirez et essayez de voir comment vous pouvez connecter avec eux en matière de culture interne. Ensuite, démontrez à tout ce beau monde votre motivation, votre implication, et quand c’est possible, aidez-les également dans leur travail.