Me Francis Hogue a fait son entrée chez Cain Lamarre en avril dernier
Me Francis Hogue a fait son entrée chez Cain Lamarre en avril dernier
Me Francis Hogue a fait son entrée chez Cain Lamarre en avril dernier. Il s’agit d’un grand changement pour lui puisqu’il passe du contentieux au cabinet privé; en effet, il avait auparavant œuvré chez Olymbec pendant près de quatre ans.

« Malgré tout, le changement n’est pas tant au niveau de la pratique en tant que telle, mais de la clientèle! explique-t-il. Je faisais déjà du litige au contentieux d’Olymbec, mais je n’avais qu’un seul client. Donc, la différence majeure est de devoir composer avec la réalité de plusieurs clients », déclare Me Hogue. C’était d’ailleurs précisément le but de l’avocat en arrivant au cabinet : le défi de s’adapter à une clientèle variée.

Ce n’est cependant pas la première expérience de l’avocat en cabinet privé. Il avait en effet fait son stage du Barreau et brièvement pratiqué chez Roussin Lessard en 2014.

Pourquoi Cain Lamarre? « J’ai eu une très bonne impression lors des premières rencontres, et je ne m’étais pas trompé. Il y a ces valeurs d’intégrité, de proximité avec les clients et de travail d’équipe qui font la marque du cabinet, explique Me Hogue. Il n’y a pas de compétition entre les avocats, mais une entraide bénéfique », dit-il.

Sa pratique se concentre surtout en litige commercial et immobilier. Ses dossiers comprennent donc des litiges de baux commerciaux, des injonctions, des actions en passation de titres et des affaires de prescription acquisitive.

Diplômé en droit de l’Université de Montréal en 2012, Me Hogue a par la suite complété la formation du Barreau en 2013 et le Juris Doctor en common law nord-américaine en 2017.