À Ottawa:

Wolfgang Alschner prend part à un projet qui révolutionne la recherche informatique sur les accords commerciaux internationaux.
Wolfgang Alschner prend part à un projet qui révolutionne la recherche informatique sur les accords commerciaux internationaux.
Wolfgang Alschner prend part à un projet qui révolutionne la recherche informatique sur les accords commerciaux internationaux.

Récemment, il a décidé de mettre son expertise à profit en se joignant à la Banque interaméricaine de développement (BID) et à la CNUCED, organisme principal des Nations Unies sur les questions commerciales.

Leur projet? Mettre sur pied un moteur de recherche qui regroupera toutes les informations liées aux accords commerciaux internationaux au même endroit, soit dans une banque de données en ligne.

Avec le nouveau moteur de recherche, baptisé «The RTA Exchange Agreement Text Search Tool», les utilisateurs pourront désormais avoir accès facilement et rapidement aux traités qui les intéressent.

Cette initiative évitera que les investisseurs, les commerçants, les négociateurs, les analystes et les dirigeants politiques doivent passer des heures à chercher l’information de midi à 14 heures pour rester informés sur les ententes de partout sur le globe.

Wolfgang Alschner enseigne le droit à l’Université d’Ottawa. Ses recherches se spécialisent dans les domaines du droit économique international et de l’analyse computationnelle du droit.

« Une importante partie des flux mondiaux d’échange et d’investissement est régie par des lois inscrites dans des accords de libre-échange et des unions douanières. Cependant, ces lois peuvent être étonnamment difficiles à trouver et il est complexe d’y naviguer », a-t-il indiqué.

À l’UdeM:

La thèse de doctorat de M. Amirhossein Kousha s’est méritée une mention d’excellence
La thèse de doctorat de M. Amirhossein Kousha s’est méritée une mention d’excellence
Mardi, le 2 octobre dernier, la thèse de doctorat de M. Amirhossein Kousha, intitulée «The Principle of Compensation in the Practice of the Iran - Unites States Claims Tribunal and the Transnational Rules: Shared Values?», s’est méritée une mention d’excellence.

L’étudiant en droit l’a présentée devant le jury composé des professeurs Konstantia Koutouki (présidente et représentante de la doyenne de la Faculté des études supérieures et postdoctorales – Université de Montréal), Emmanuel Darankoum (directeur de recherche – Université de Montréal), Markus Gehring (examinateur externe – Université de Cambridge) et Harith Al-Dabbagh (membre du jury – Université de Montréal).

Collation des grades pour 56 étudiants étrangers

En date du 20 septembre a eu lieu la 11e collation des grades d’un programme de maîtrise de la Faculté de droit destiné exclusivement à des étudiants qui proviennent de l’extérieur du pays.

En tout, 56 étudiants se sont vus décerner leur diplôme de maîtrise devant leurs proches, des enseignants et des employés de la Faculté.

La cérémonie a été présidée par Pr Hugo Tremblay, directeur du programme. Étaient aussi présents Mme Michèle Brochu, vice-rectrice adjointe aux études supérieures, M. Michel Morin, vice-doyen aux études supérieures et à la recherche à la Faculté, M. Hamid Reza Hassani, vice-président de l’Association des cycles supérieurs en droit et Mme Maxime Combeau, représentant de la cohorte.

Mis sur pieds en 2007, le programme Business Law in a Global Context a formé plus de 460 étudiants de partout sur le globe, notamment du Pakistan, du Pérou, de la Chine, du Brésil et de l’Autriche, pour n’en nommer que quelques-uns.

À McGill:

Laura Davis était impliqué dans l’amélioration des services offerts aux étudiants autochtones
Laura Davis était impliqué dans l’amélioration des services offerts aux étudiants autochtones
Depuis le début de l’été, Jared Miller et Laura Davis étaient impliqués dans l’amélioration des services offerts aux étudiants autochtones de la Faculté de droit et dans la création de liens avec leurs communautés et leurs organisations.

Désormais, les deux coordonnateurs seront en plus appelés à développer des partenariats avec les différents acteurs clé du milieu autochtone, à soutenir les étudiants autochtones de la Faculté en évaluant comment répondre à leurs besoins et améliorer leur expérience universitaire, notamment en vue d’augmenter leur présence à la Faculté.

Originaire de Winnipeg où il a complété un baccalauréat spécialisé en justice pénale et sociologie, Jared Milled est membre de la Communauté métis du Manitoba. Présentement auxiliaire à la Cour du Québec, chambre criminelle, auprès du juge Salvatore Mascia, il a déjà été trésorier pour l’Association de droit autochtone, en plus d’avoir travaillé à la Revue de droit du développement durable de McGill et à la Clinique d'information juridique de l'Université.

Quant à sa collègue Laura Davis, celle-ci a grandi à Victoria où elle a complété un baccalauréat en linguistique qui lui a permis de développer un intérêt pour la revitalisation des langues autochtones. Désormais étudiante en droit à McGill, elle est responsable de la rédaction du blogue de l’Association de droit autochtone et effectue en parallèle un stage clinique au Centre d’amitié autochtone de Montréal.