Donald Trump. Photo : Twitter
Donald Trump. Photo : Twitter
Le chef républicain du sénat américain Mitch McConnell a annoncé mardi que le procès en destitution du président Trump s’ouvrirait le 21 janvier prochain.

Si les chances que le Sénat le juge coupable sont minces, Donald Trump fera tout de même appel à une équipe d’avocats émérites pour le défendre. NPR en a fait la liste probable. Qui sont-ils?

Pat Cipollone. Photo : Twitter
Pat Cipollone. Photo : Twitter
Pat Cipollone

Le conseiller à la Maison blanche Pat Cipollone sera selon toute vraisemblance le chef de l’escouade légale de Trump. L’avocat a d’ailleurs joué un rôle prédominent dans l’enquête vers la destitution en écrivant des lettres agressives aux enquêteurs pour empêcher des témoins clé de comparaître devant le congrès.

Trump le tiendrait en haute estime, a fait valoir Ty Cobb, un ancien avocat de la Maison blanche. Il a fait appel aux services de Pat Cipollone pour remplacer Don McGahn en octobre 2018, dans la foulée de l’enquête Mueller.

Jay Sekulow. Photo : Twitter
Jay Sekulow. Photo : Twitter
Jay Sekulow

Jay Sekulow est quant à lui un avocat personnel de Donald Trump qui a travaillé très fort à sa défense lors de l’enquête de Robert Mueller sur l’interférence russe dans l’élection présidentielle 2016.

L’avocat a aussi représenté Trump lors de la bataille juridique entourant ses déclaration d’impôts.

L’ancien avocat de la Maison blanche Ty Cobb souligne que Jay Sekulow est probablement le meilleur avocat constitutionnel à participer au procès. Il est d’ailleurs le conseiller en chef de la firme American Center for Law and Justice.

Pat Philbin. Photo : historycommons.org
Pat Philbin. Photo : historycommons.org
Pat Philbin

Bien qu’il soit l’adjoint du premier Pat abordé dans cet article, Pat Philbin n’est pas à prendre à la légère. Diplômé de Harvard, ancien associé chez Kirkland and Ellis, il a même travaillé à la Cour suprême des États-Unis, et comme senior au département de la justice sous le règne du président George W. Bush.

Pat Philbin a élaboré tout l’argumentaire expliquant que le président Bush avait l’autorité nécessaire pour envoyer une commission militaire à Guantanamo en 2001, à la suite des attaques du 11 septembre.

Mike Purpura sont les avocats de Donald Trump. Photos : bizjournals
Mike Purpura sont les avocats de Donald Trump. Photos : bizjournals
Mike Purpura

Autre adjoint de Pat Cipollone, Mike Purpura a joint l’équipe juridique de la Maison blanche au même moment que son supérieur. Il est lui-même un ancien conseiller sous George W. Bush.

Sous Trump, il s’est chargé de négocier avec les témoins qui ont témoigné lors de l’enquête pour la destitution du président.