Le professeur d’histoire au collège Dawson Frédéric Bastien et la juge Nicole Duval Hesler. Source : Facebook
Le professeur d’histoire au collège Dawson Frédéric Bastien et la juge Nicole Duval Hesler. Source : Facebook
Après s’être fait débouter par le Conseil canadien de la magistrature le mois dernier, l’historien Frédéric Bastien ne jette pas l’éponge et dépose une demande de révision judiciaire à la Cour fédérale, révèle le Journal de Québec.

Frédéric Bastien, aussi candidat à la chefferie du PQ et professeur au collège Dawson, a déposé en novembre dernier une plainte contre la juge en chef de la Cour d’appel du Québec Nicole Duval Hesler, qui a depuis pris sa retraite.

En raison justement de sa retraite, le Conseil canadien de la magistrature a rejeté fin avril la plainte de M. Bastien, qui reprochait à la juge en chef d’avoir fait preuve de partialité lors d’une audition sur la suspension de la loi 21 sur la laïcité.

M. Bastien a depuis jugé que « le conseil de la magistrature doit être aboli » parce qu’il défend des intérêts corporatifs.