Les fabricants de Nutella étaient accusés de suggérer, via leurs publicités, que le Nutella était une nourriture saine. Ce ne fut pas du goût de tout le monde.

En effet, les consommateurs ayant intenté le recours collectif contre Nutella ont obtenu gain de cause en Californie et se partageront donc la somme de 2,5 millions de dollars, rapporte le Globe and Mail.

Selon Julie Ryan Evans, « Les parents qui blâment tout le monde, parce que leurs enfants prennent du poids, me fatiguent, dit-elle en substance. C’est leur boulot de déterminer quelle nourriture ils doivent ou non manger.”
Selon Julie Ryan Evans, « Les parents qui blâment tout le monde, parce que leurs enfants prennent du poids, me fatiguent, dit-elle en substance. C’est leur boulot de déterminer quelle nourriture ils doivent ou non manger.”
Toutefois, pour beaucoup, les consommateurs feraient preuve d’une fausse naïveté, notamment la maman à l’origine de la plainte.

Selon la blogueuse Julie Ryan Evans, de Over at The Stir, vendre un produit est évidemment l’un des aspects importants du travail d’une entreprise.

Du McDonald et leurs jouets inclus dans les Joyeux Festins aux personnages joviaux sur les boîtes de céréales: les parents, selon elle, incriminent aujourd’hui tout le monde d’être à l’origine des mauvaises habitudes alimentaires de leurs enfants.

« Les parents qui blâment tout le monde, parce que leurs enfants prennent du poids, me fatiguent, dit-elle en substance. C’est leur boulot de déterminer quelle nourriture ils doivent ou non manger.”

Si elle les félicite néanmoins pour la conclusion du procès, elle trouve toute la problématique ridicule, voire franchement insultante pour les consommateurs et les mères qui lisent vraiment les étiquettes.

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?