Roy L. Heenan a été nommé avocat de l'année en droit du travail et de l'emploi
Roy L. Heenan a été nommé avocat de l'année en droit du travail et de l'emploi
Me Roy L. Heenan a été nommé Avocat de l’année en droit du travail et de l’emploi, côté patronal, par Who’s Who Legal 2013.

Il est le fondateur du cabinet Heenan Blaikie, dont il a été le président de 1973 à 2012.

Que de chemin parcouru pour celui qui sortait fraîchement diplômé en droit de McGill en 1960… et devenu depuis une sommité en droit administratif et en droit du travail !

2013 le voit coiffer au poteau tous les autres avocats à l’international, indique le site officiel du cabinet.

Rappelons le, chaque année, Who's Who Legal recueille les résultats des recherches effectuées dans plus de 140 pays afin d’identifier les meilleurs avocats dans 32 domaines de pratique.

Ce n’est pas la première fois que le fondateur d’Heenan remporte une telle distinction : The Best Lawyers in Canada l’a désigné comme Avocat de l’année 2010 à Montréal pour le droit du travail et de l’emploi et International Who's Who of Business Lawyers, l’a élu Avocat de l'année 2011.

Le droit…

Ce n'est pas la première fois que le fondateur d'Heenan remporte une telle distinction
Ce n'est pas la première fois que le fondateur d'Heenan remporte une telle distinction
Pour l’heure, Me Heenan est très actif dans le cadre de l’Accord nord-américain de libre-échange (ALENA) depuis sa création. Il possède en outre une grande expertise de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine du travail et il est membre du tribunal de la Banque interaméricaine de développement.

En 1986, souvenez-vous, il avait négocié entre Suzuki et les travailleurs canadiens de l’automobile, le premier contrat de travail canadien à intégrer des méthodes de travail « à la japonaise » dans l’industrie de l’automobile.

Me Heenan a également occupé les fonctions de professeur auxiliaire en droit du travail à l’Université McGill de 1971 à 1996 et chargé de cours au Industrial Relations Centre de l’Université Queen’s de 1972 à nos jours.

Il a également enseigné les nouvelles perspectives dans le droit du travail canadien à la Faculté de droit de l’Université Laval depuis 1979-80 et été chargé de cours en droit du travail à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa en 1978-79, 1980-81 et 1985.

… et l’art

Me Heenan est aussi un fou de peinture et d’art.

Il est d’ailleurs un mécène très estimé dans le milieu des arts et président de la Fondation Patrimoine Historique International. Il siège en outre au conseil d’administration de l’Art Gallery of Ontario, de Pointe-à-Callière, musée d’archéologie et d’histoire de Montréal, de la Galerie d’art Beaverbrook et du comité d’acquisition du Musée des beaux-arts de Montréal.

A noter qu’il a été président du Musée d’art contemporain de Montréal de 1994 à 1998 et a été administrateur de la Société Radio-Canada de 1995 à 2005.

La liste de ses implications est longue : il est aussi président et membre fondateur de la Fondation Pierre Elliott Trudeau, président de l’Alliance pour l’enseignement supérieur et l’entreprise en Amérique du Nord.

En 2007, l’avocat de l’année fut mandaté par la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec pour coordonner des discussions et mener des négociations auprès des distributeurs de films américains relativement au savoir-faire québécois en matière de doublage.

Pour consulter la liste complète des meilleurs avocats de l’année, cliquez ici.