Éric Préfontaine, Associé chez Osler
Éric Préfontaine, Associé chez Osler
Le 5 juin dernier, 80 personnes de chez Osler à Montréal, avocats et personnel administratif confondus, ont participé à la troisième édition de la journée bénévole organisée par leur cabinet, sous le thème "L'art de s'investir pour faire la différence".

Trois organismes communautaires ont donc bénéficié de bras supplémentaires pour soutenir leur cause: Pas de la rue, Mission bon accueil, et l'École Peter Hall.

Contrairement aux années précédentes où le bureau participait aux côtés de partenaires, il s'agissait cette année d'une initiative en solo.

"Nous avons tout organisé comme des grands pour notre propre journée de bénévolat", indique Me Éric Préfontaine, participant à l'événement.

L'avocat explique que si un service minimum est assuré pour la journée, la direction incite fortement ses employés à y participer.

Pour Julien Ranger - Osler -, il est important de soutenir ceux qui ont moins de chance
Pour Julien Ranger - Osler -, il est important de soutenir ceux qui ont moins de chance
"Nous sommes des privilégiés avec un bon emploi et une bonne éducation, il est important de soutenir ceux qui ont moins de chance", affirme Me Julien Ranger.

Pour sa part, il a choisi de se joindre à l'École Peter Hall, qui accueille des enfants ayant une déficience intellectuelle avec ou sans handicap associé. Plusieurs activités ainsi que des promenades ont rythmé la journée. "Les enfants ont beaucoup apprécié, ça les changeait de leur routine", explique l'avocat qui participait pour la première fois à un atelier de décoration de cupcake".

Elizabeth Meloche a prêté main forte à la Mission bon accueil
Elizabeth Meloche a prêté main forte à la Mission bon accueil
Me Elizabeth Meloche a quant à elle prêté main forte à la Mission bon accueil. L'organisme vient en aide aux plus démunis en leur offrant un refuge ou un logement à plus long terme pour faciliter leur réinsertion. L'avocate en litige a pris part au tri de denrées alimentaires et d'articles scolaires aux côtés d’autres collègues et des employés de la mission. "On s'est tous retrouvés autour d'un bac de lentilles à travailler à la chaîne", dit-elle.

Comme l'an passé, Me Préfontaine a choisi de passer la journée à l'association Pas de la rue, qui soutien les personnes de 55 ans et plus victimes de la grande pauvreté.

Un grand barbecue était organisé avec les habitants des immeubles voisins et les membres de l'association, suivi de nombreuses activités telles que la pétanque et le bingo. Maître Préfontaine a occupé deux postes: responsable du grill et annonceur des numéros du bingo.

"Égoïstement, participer à une telle journée, ça nous apporte aussi beaucoup, un grand sentiment de satisfaction", conclut l'avocat.