Les salaires annuels tournent autour de 100 000 $ dans les principaux cabinets de Montréal
Les salaires annuels tournent autour de 100 000 $ dans les principaux cabinets de Montréal
Il n'est pas toujours facile de s'orienter à travers les politiques de rémunération des grands bureaux à Montréal, d'autant plus que les informations sont souvent gardées secrètes.

Mais Droit-Inc a fait ses recherches. Alors, à quelques milliers de dollars près, on peut affirmer que les salaires annuels tournent autour de 100 000 $ dans les principaux cabinets de Montréal. Ce n’est pas New York, où le salaire de base de l'avocat de première année est de 160 000 $, mais quand même...

Les chiffres (en vigueur en début d'année 2013)

Chez Stikeman Elliott, le salaire pour l'avocat de première année est de 98 000 $, sans possibilité de bonus.

Chez Davies, on parle de 95 000$, avec un bonus oscillant entre 10% et 30% selon les profits du cabinet.

Chez Norton Rose, l'avocat débutant a droit à un salaire annuel de 95 000$. En termes d'heures de travail, la cible de base est d'environ 1700 heures avec un bonus de 10% si l'avocat travaille plus de 1800 heures.

Chez McCarthy Tétrault, le salaire de base est de 92 000 $. Il peut être complémenté d'un bonus initial de 10% lorsque la cible de 1700 heures est atteinte et de bonis subséquents de 5% par tranche d’heures supplémentaires.

Chez Dentons, les premières années touchent 95 000$.

Chez Blakes, ils gagnent 94 000$ la première année. Possibilité de toucher un bonus de 10 à 20%.

Chez Osler, le salaire de l'avocat qui vient d'être assermenté au Barreau est de 93 000 $ par année. Comme chez Stikeman, aucun bonus n'est disponible pour l'avocat de première année.

Chez Fasken Martineau, on parle d’un salaire annuel de 92 000$.

Chez BLG, les premières années touchent 92 000$.

Chez Heenan Blaikie, on parle plutôt d'un salaire d'environ 88 000 $ par année pour le sociétaire de première année dès son assermentation. Toutefois, dès le 1er janvier suivant, soit le début de l’exercice financier suivant, ce salaire passe à 94 000 $.

Chez BCF, seul cabinet à publier ces informations, le sociétaire débutant sa carrière peut s'attendre à un salaire de base de 85 000 $, agrémenté d'un bonus allant jusqu'à 40%.

Chez Gowlings, une nouvelle recrue peut s’attendre à gagner 85 000$.

Enfin, chez Lavery, les salaires oscillent entre 75 000$ et 80 000$. Les bonus sont entièrement discrétionnaires. Selon une source bien placée, à peine le quart des premières années touchent leur bonus.

Rappelons qu’aux États-Unis, l’information sur la rémunération des avocats de première année est du domaine public et peut être consultée librement sur le site NALP Directory of Legal Employers.