Pourcentages d’augmentation par rapport à l’année précédente, variations entre les provinces et échelles de salaires pour une centaine de professions du milieu juridique: pour la quatrième année consécutive, le cabinet Robert Half Legal publie son guide des salaires 2014 au Canada et aux États-Unis.

Chez les avocats, ce sont les sociétaires seniors (dix ans d’expérience et plus) des moyens à petits cabinets qui connaissent la plus forte hausse, avec un revenu qui varie entre 128 500$ à 185 500$ par an - soit une augmentation de 4,3% par rapport à 2013.

Toutes firmes confondues, ce sont les salaires des avocats de 4 à 9 ans d’expérience qui ont le plus augmenté (3,8% en moyenne) et s’échelonnent entre 73 000$ pour un petit cabinet et 240 000$ pour les grands bureaux.

À l’inverse, les jeunes avocats dans leur première année de pratique sont les moins augmentés (2,2%): ils gagnent entre 50 000$ et 92 000$.

Chez les conseillers juridiques

Avez-vous été suffisamment augmenté cette année?
Avez-vous été suffisamment augmenté cette année?
Quant à la pratique interne, les conseillers juridiques ont de manière générale été moins augmentés que les avocats.

La plus forte hausse concerne les conseillers juridiques d’entreprises moyennes, possédant une expérience de 4 à 9 ans, dont les salaires augmentés de 1,8% peuvent dorénavant grimper jusque 189 500$.

Quelle que soit la taille de l’entreprise, c’est cette tranche d’expérience qui connaît la plus forte hausse de paie (1,4%).

Par contre, les salaires des jeunes débutants de 1 à 3 ans d’expérience ne sont en hausse que de 1,2%, allant de 75 250$ jusque 144 500$ dans une grosse entreprise.

Ces estimations de salaires sont nationales, et varient selon les villes et les provinces. Ainsi, le Guide publie également un indice de variation pour les grandes villes et provinces du Canada: c’est l’Alberta qui remporte le meilleur, le Manitoba arrivant en fin de liste.

Et si on se concentre sur les villes, la moyenne nationale ayant un indice de 100, c’est à Calgary (105,1) que sont offert les meilleurs salaires, tandis que les salaires les plus bas, avec un indice de 89,2, sont à… Québec.

Le Guide précise cependant qu’il s’agit de salaires de départ, qui peuvent changer en fonction de nombreux facteurs (bénéfices de l’employé, talents personnels, bonus, conditions du marché, etc.).

Et chez nos voisins américains?

Contrairement (peut-être) aux idées reçues, les avocats américains ne gagnent pas forcément plus d’argent que leurs homologues canadiens. Tout dépend du nombre d’années d’expérience.

Si on considère les avocats séniors et ceux de 4 à 9 ans d’expérience dans les grandes firmes, les Canadiens arrivent en tête: 282 000$ pour les seniors contre 264 250$ pour les avocats américains, et 240 000$ pour les 4 à 9 ans d’expérience, contre 213 250$ pour les américains.

La tendance s’inverse pour les avocats avec moins de pratique: toutes tailles de bureaux confondues, les avocats américains comptant jusqu’à trois ans d’expérience ont un meilleur salaire que leurs confrères canadiens, avec une différence pouvant atteindre jusqu’à 44 500$ de plus pour les avocats débutant dans les grands bureaux.

Ah, vous étiez déjà parti râler dans le bureau du patron?

Pour lire le Guide, cliquez ici.