Me Bernard Synnott a été confirmé au poste de bâtonnier pour 2014-2015
Me Bernard Synnott a été confirmé au poste de bâtonnier pour 2014-2015
L'année 2014-2015 en sera une sans surprise pour les élections aux fonctions de bâtonnier et vice-président du Barreau du Québec.

Si le vice-président devient habituellement bâtonnier du Québec l'année suivant son élection, cette année, la vice-présidente du Barreau du Québec a été elle aussi élue par acclamation.

Le 31 mars à 16 heures, date limite du dépôt des bulletins de candidature, seul un candidat et une candidate étaient en lice respectivement pour les postes de bâtonnier et vice-président.

Me Bernard Synnott a ainsi été confirmé au poste de bâtonnier pour 2014-2015, tandis que Me Lu Chan Khuong sera vice-présidente du Barreau du Québec.

Leur entrée en fonction aura lieu le 7 juin 2014, lors du Congrès annuel du Barreau du Québec.

Associé principal de chez Fasken Martineau à Montréal, Me Synnott est membre du Barreau du Québec depuis 1987. Il pratique dans le domaine du litige, du droit du travail et de l'emploi ainsi que des droits de la personne.

Me Lu Chan Khuong sera vice-présidente du Barreau du Québec
Me Lu Chan Khuong sera vice-présidente du Barreau du Québec
Il a occupé les fonctions de bâtonnier de Montréal en 2004-2005 et a notamment été membre du comité des finances, des requêtes et du comité administratif du Barreau.

Me Khuong est associée au sein du cabinet Bellemare avocats à Québec. Elle pratique principalement en droit administratif, au service des accidentés aux prises avec la SAAQ, la CSST et la RRQ.

Bâtonnière de Québec en 2010-2011, elle a également fait partie du comité de la gouvernance et de l'éthique, de la formation professionnelle des avocats et du comité sur la justice administrative du Barreau du Québec.

Programme de Me Bernard Synnott:

Pour un Barreau dynamique et responsable :

- Entretenir un dialogue constant avec le pouvoir législatif;
- Instaurer des lignes directrices claires pour déterminer l’opportunité des prises de position publiques du Barreau;
- Participer activement aux débats publics en prenant garde de ne pas s’immiscer dans la sphère politique;
- Gérer efficacement les cotisations des membres;
- Exercer un contrôle budgétaire rigoureux;
- Créer des outils qui permettront une gestion efficace des comptes courants et des comptes en fidéicommis.

Pour un Barreau attentif aux préoccupations de ses membres :

- S’assurer que les interventions publiques du Barreau tiennent compte de la pluralité de l’opinion de ses membres;
- Encourager l’essor de la mobilité des avocats à l’échelle nationale et internationale;
- Favoriser la réussite des jeunes avocats en élaborant un programme dédié à leur épanouissement professionnel et prévoyant notamment des formations en ligne archivées reconnues par le programme de formation continue obligatoire;
- Réformer la formation continue obligatoire à l’échéance des deux premières périodes de référence.

Texte joint à la mise en candidature de Me Lu Chan Khuong:

Dessine-moi un Barreau… Voilà un grand projet que nous a proposé la bâtonnière du Québec, Me Johanne Brodeur, Ad. E., pour le mandat qui se termine prochainement. Le Barreau du Québec se dotera d’une nouvelle structure organisationnelle qui tiendra compte des changements que subira notre système professionnel. Je vous propose de poursuivre ces travaux en entamant une réflexion en profondeur sur le rôle que devra jouer le Barreau au sein d’une société en constance évolution.

Au fil des ans, le Barreau du Québec a occupé plusieurs fonctions. Il s’est imposé en tant qu’acteur social, gardien des valeurs fondamentales d’une société de droit, défenseur des intérêts de ses membres et protecteur du public. Il est temps de réfléchir sur les priorités que nous souhaitons établir en regard, notamment, de l’équilibre entre la protection des membres et celle du grand public.

En plus d’épauler le bâtonnier dans ses fonctions, je vous présente mon engagement premier : réflexion en ce sens puis mise en place des mécanismes qui s’imposent.