Me Simon Jolin-Barrette
Me Simon Jolin-Barrette
L’ex-attaché politique de M. Duchesne, Loic Hamon, a toutefois indiqué qu’il s’agissait de données confidentielles qui doivent être supprimées selon la pratique.

«En tant qu’avocat, M. Jolin-Barrette devrait savoir qu’on ne peut pas transmettre des dossiers contenant des renseignements nominatifs. (...) S’il veut changer cette règle-là, on lui souhaite bonne chance», a affirmé M. Hamon, soutenant que la suppression de ces dossiers ne s’est pas faite par «gaieté de cœur».

M. Jolin-Barrette reconnaît l’existence de cette pratique, mais juge qu’elle pénalise les citoyens et que d’autres options existent.

«Il est possible d’appeler le citoyen pour lui demander son consentement à transférer le dossier vers le nouveau député. J’imagine que peu de citoyens s’y opposeraient», croit M. Jolin-Barrette qui a pris possession lundi du local de l’ancien député.

Il s’est engagé, pour les années à venir, à faire signer un formulaire de consentement aux citoyens qui feront une demande ou une plainte afin de transmettre les informations à un éventuel nouveau député et permettre un suivi du dossier. Une façon de faire utilisée par l’ancien député péquiste, Léo Bureau-Blouin, a souligné M. Jolin-Barrette.

Ce dernier demande aux personnes qui auraient ouvert un dossier auprès de M. Duchesne de le contacter de nouveau.

Un citoyen faisant une demande ou une plainte auprès d’un député doit généralement délivrer une procuration afin que l’élu puisse faire cheminer le dossier auprès des instances concernées.

Autres dossiers conservés

À la demande de M. Duchesne, plusieurs dossiers concernant des Municipalités et des organismes ont tout de même été laissés au nouveau député.

M. Duchesne et M. Jolin-Barrette se sont aussi rencontrés la semaine dernière. L’ex-candidat péquiste a dressé au nouveau député la liste des enjeux prioritaires dans Borduas.

Le député caquiste remercie l’ancien candidat du Parti québécois de l’avoir rencontré. «Je trouve que c’est une démarche de classe que M. Duchesne a faite», a ajouté Simon Jolin-Barrette.