Me Yvan Biron
Me Yvan Biron
Un duo de Lavery De Billy pour corriger une faute environnementale

La firme de gestion de déchets Signaterre admet sans détours qu’elle a fait une erreur à son site d’enfouissement de sols contaminés de Mascouche. Elle prévoit une suite de travaux correctifs mais a toutefois besoin d’une autorisation du Ministère du Développement durable, de l’environnement et de la lutte contre les changements climatiques pour débuter ce chantier.

Cette tâche est confiée à Me Yvan Biron, associé du cabinet Lavery de Billy et sa collègue Me Sophie Prégent. Des honoraires pouvant atteindre 100 000 dollars sont prévus dans ce dossier.

Me René Piotte
Me René Piotte
Bélanger Sauvé veut ouvrir le marché de la dentisterie

Moins de barrières réglementaires et plus de dentistes au Québec. C’est l’objectif que vise l’Ordre des dentistes du Québec et pour l’atteindre, l’organisation retient les services de Me René Piotte.

L’associé et directeur du cabinet Bélanger Sauvé doit convaincre les décideurs de l’Office des professions de modifier le règlement sur les normes d’équivalence et de formation pour favoriser la mobilité internationale et interprovinciale des dentistes. Des honoraires de 10 000 dollars à 50 000 dollars sont prévus.

Me Mario Charpentier
Me Mario Charpentier
Mario Charpentier devra convaincre

Une sommité scientifique et deux anciens journalistes font appel au patron de BCF pour faire décoller leur projet. Le neuropsychiatre Michel Maziade, l’ancien journaliste de la SRC Alexandre Dumas et son collègue Jean-Denis Dubois qui a fait également carrière en investissement et en milieu universitaire veulent lancer Universanté.tv. Cette chaîne spécialisée fournirait en temps réel les temps d’attente dans les urgences et les cliniques ainsi que de l’information médicale.

Me Mario Charpentier est chargé de convaincre les décideurs publics d’allouer une partie du budget d’achats médias du gouvernement à Universanté.tv. Des honoraires de moins de 10 000 dollars sont prévus.

Me Emanuel Montenegrino
Me Emanuel Montenegrino
Me Emanuel Montenegrino, l’incontournable du cannabis

Il a été le premier juriste canadien à s’intéresser au cannabis médical et aujourd’hui Me Emanuel Montenegrino est le principal avocat-lobbyiste de cette industrie en croissance. L’ancien associé de McMillan défend maintenant les intérêts de Vida Cannabis sur la colline parlementaire.

L’entreprise qui exploite un centre de production en Nouvelle-Écosse se positionne pour devenir le plus important producteur nord-américain de marijuana et se prépare à ouvrir son capital. Me Montenegrino, qui fut un temps l’avocat personnel de Stephen Harper, a également comme client Abattis, le principal concurrent de Vida, qui possède des entreprises de production et de transformation de cannabis à Vancouver.

Me John W. Boscariol
Me John W. Boscariol
McCarthy Tétrault s’attaque à la liste noire canadienne

Le conflit entre la Russie et l’Ukraine a fait réagir le gouvernement canadien qui a imposé une série de sanctions économiques envers des individus et des organisations considérées comme responsables de cette crise. La banque moscovite Expobank qui est contrôlée indirectement par Arkady Rotenberg, le partenaire de judo de Vladimir Poutine, est visée par ces mesures.

Pour faire lever ces sanctions Expobank fait appel à Me John W. Boscariol. Le chef du groupe du commerce international et associé de McCarthy Tétrault a le mandat de rencontrer les décideurs des affaires étrangères canadiennes et des membres de la Chambre des communes pour qu’Expobank puisse avoir accès au marché financier canadien.