Colin Passmore est associé senior de Simmons & Simmons
Colin Passmore est associé senior de Simmons & Simmons
Les cabinets d'avocats Fasken Martineau et Simmons & Simmons ont conclu une entente de collaboration en Afrique visant à croiser leurs plateformes géographiques et leurs clientèles très distinctes.

Les deux firmes entendent renforcer leur présence internationale pour fournir à leurs clients respectifs une pratique adaptée au marché africain dans des secteurs tels que le droit de l'énergie, des infrastructures et des ressources naturelles.

« Cette alliance repose sur la présence de nos bureaux et l'expertise développée dans cette région. Elle va nous permettre de répondre encore plus efficacement aux besoins de notre clientèle, a déclaré l'associé senior de Simmons & Simmons Colin Passmore. Le groupe Énergie et infrastructures représentent l'un des cinq secteurs prioritaires de notre activité et c'est aussi un volet essentiel de notre stratégie de développement sur le continent africain. »

Les deux cabinets sont bien implantés dans cette région du monde. Fasken Martineau compte plus de 80 avocats dans son bureau de Johannesburg et a été nommé parmi les dix meilleurs cabinets d'avocats de l'Afrique du Sud dans l'édition de 2014 du répertoire The Lawyer Africa Elite.

Simmons & Simmons est un cabinet international fondé à Londres et regroupant 1500 avocats dans 22 bureaux implantés en Europe, au Moyen Orient et en Asie.

Il y a plusieurs mois, des rumeurs de rapprochement voire de fusion entre les deux firmes ont couru dans la communauté juridique, sans que rien ne soit confirmé en ce sens.

Cette collaboration africaine constituerait-t-elle un premier rapprochement avant un mariage en bonne et due forme ?