Question:

Après une douzaine d'années à pratiquer en cabinet, j'ai besoin de changer de décor. Je me demande si je continue dans un autre cabinet ou si je tente ma chance comme avocat en entreprise.

Qu'en pensez-vous?


Réponse:

Bonjour cher lecteur,

Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Cette question m’est posée fréquemment car le dilemme que vous vivez correspond à la réalité de beaucoup de nos confrères et consœurs. Je me permets donc de récupérer une réponse que je donnais il y a deux ans, laquelle est toujours d’actualité.

La question est de savoir ce que vous recherchez comme défis professionnels et quel type d’environnement vous convient. Dans le fond, il s’agit de faire le point sur ce qui vous rend heureux et ce qui vous irrite.

Vous avez besoin de changer d’air. Pourquoi ? Identifiez les irritants à votre pratique actuelle constitue la première étape de votre démarche. Si le fait d’avoir à compléter une feuille de temps ou encore à justifier votre facturation auprès des clients vous horripile, vous comprendrez qu’un changement de cabinet n’y fera rien.

Chaque situation est particulière mais je vous présente un tableau des avantages et inconvénients d’une pratique privé en comparaison à une pratique en entreprise. J’ose croire que l’analyse de ces plus et de ces moins vous permettra de faire progresser votre réflexion.

J’omets, pour ne pas rendre ce texte interminable, les autres options telles que la pratique au sein de l’appareil gouvernemental, des ordres professionnels et autres. Je vous souligne cependant que ces autres options peuvent être des choix très judicieux.

Je me limiterai également à cinq aspects tant négatifs que positifs pour les deux options analysées. Chaque entreprise et chaque cabinet étant différents, il y a des exceptions, les caractéristiques énoncées se retrouvent donc dans la majorité des situations mais pas dans toutes.
Les différentes personnalités font aussi en sorte que les avantages perçus par les uns seront des inconvénients pour les autres. Je vous rappelle encore que je généralise en fonction des commentaires qui me reviennent le plus souvent.

Image


Résumé grossièrement, en cabinet vous pouvez être votre propre boss et faire beaucoup d’argent en pilotant des dossiers stimulants mais vous devez développer et gérer une clientèle demandant un service exceptionnel tout en atteignant vos objectifs budgétaires lesquels étant habituellement fixés en fonction de votre rémunération

À l’opposé, entrer en entreprise vous offre une stabilité financière tout en vous permettant de travailler fort dans un environnement débordant le cadre strictement juridique des dossiers. Cependant vous occuperez un poste de dépenses dans l’entreprise (plutôt qu’un poste de revenu en cabinet) et vous devrez vous soumettre à une hiérarchie dans laquelle vous n’êtes pas à l’échelon supérieur.

J’espère que ces informations vous aideront à prendre votre décision mais je vous invite à me contacter afin de discuter de votre situation particulière, ça ne vous engage à rien et de mon côté, j’ai toujours besoin de bons candidats pour les différents mandats qui me sont confiés.

Bonne réflexion !

La Question au Recruteur

Chaque semaine, le recruteur juridique Pierre Arcand répond à une question posée par vous, chers lecteurs.

La Question au Recruteur de la semaine est choisie parmi toutes celles reçues sur le site. Toutes les questions sont bonnes pour autant qu’elles concernent votre carrière de juriste.


Sur l'auteur

Pierre Arcand s'est spécialisé en recrutement juridique après avoir pratiqué le droit pendant une douzaine d'années. Ayant été associé au sein de cabinets boutiques ainsi que d'un important cabinet de Montréal, il connaît bien la communauté juridique et les enjeux reliés à la pratique du droit tant en cabinet qu'en entreprise. Arcand et Associés, une entreprise spécialisée dans le recrutement de cadres et de professionnels, a été fondée en 1999. Pierre Arcand et son équipe apporte un soutien professionnel tant aux entreprises qu'aux cabinets qui cherchent à recruter les meilleurs candidats disponibles.