Lavery cherche le statuquo pour K+S Sel Windsor

Pierre Beaudoin du cabinet Lavery
Pierre Beaudoin du cabinet Lavery
C’est un des plus importants contrats négociés de gré-a-gré par le gouvernement du Québec et son bénéficiaire ne veut rien savoir d’un appel d’offres. Depuis 1999 le Ministère des transports du Québec a acheté pour 707 millions de dollars de sel à K+S Sel Windsor pour déglacer les routes de la province.

K+S a ce privilège parce que la société allemande exploite le gisement de Sélène, le plus important employeur privé des Îles-de-la-Madeleine. C’est l’associé de Lavery et maître négociateur Pierre Beaudoin et sa collègue Karine Pelletier qui défendent ce dossier qui prévoit des honoraires de plus de 200 000 dollars.

Est-ce qu’un éditeur-vedette a brûlé des étapes?

Me Maude Joyal Legault du cabinet Trudeau Joyal Legault
Me Maude Joyal Legault du cabinet Trudeau Joyal Legault
Michel Brûlé est un éditeur à succès, un candidat politique prolifique et le propriétaire d’un immeuble du Plateau Mont-Royal qui, selon les autorités de l’arrondissement, intègre un garage illégal.

Pour corriger cette situation le président des Éditions des Intouchables retient les services de Me Maude Joyal Legault de la toute nouvelle firme Trudeau Joyal Legault qui se spécialise en droit du divertissement. Me Joyal Legault recevra des honoraires pouvant atteindre 10 000 dollars pour convaincre les redoutables fonctionnaires de la République du Plateau que son client a droit à son garage.

Fasken Martineau a de l'espoir pour le secteur forestier

Me Daniel Brock de Fasken Martineau
Me Daniel Brock de Fasken Martineau
KPS est un fonds d’investissement américain capitalisé à la hauteur de six milliards de dollars US qui a pris un gros pari sur l’industrie forestière en achetant des actifs en détresse dans ce secteur et en les regroupant sous la bannière Expera.

L’entreprise a un œil sur l’usine de pulpe de Fort Frances en Ontario qui a été fermée par Produits forestiers Resolu en mai. Pour acquérir l’usine, Expera compte toutefois sur une subvention de l’Agence fédérale de développement économique du Sud de l’Ontario. C’est Daniel Brock, associé de Fasken Martineau et reconnu comme un des 100 meilleurs lobbyistes au Canada, qui défend ce dossier.

La famille la plus riche du Canada est-elle dans la mire de Revenu Canada?

Me John Unger de chez Torys
Me John Unger de chez Torys
La famille Thompson contrôle 55 % de l’empire médiatique Thompson-Reuters via sa société de portefeuille Woodbridge. Ce placement est évalué à plus de 23,3 milliards de dollars et les gestionnaires de Woodbridge ont besoin d’un avis important de Revenu Canada au sujet des règles du contrôle effectif d’une entreprise.

C’est John Unger, un avocat et fiscaliste de renom qui pratique depuis 32 ans au sein de Torys à Toronto qui est le porteur de ce dossier.

Norcan a besoin d’un coup de pouce de Norton Rose Fulbright

Me Elisabeth lisa DeMarco de chez Norton Rose Fulbright
Me Elisabeth lisa DeMarco de chez Norton Rose Fulbright
Produits pétroliers Norcan est un important distributeur d’hydrocarbures établi à Montréal. Les dirigeants de la société ont toutefois quelques difficultés avec certaines dispositions du règlement fédéral sur les carburants renouvelables.

Pour partager leur point de vue avec les mandarins d’Environnement Canada, ils font appel à Elisabeth Lisa DeMarco. L’associée du bureau torontois de Norton Rose Fulbright est une experte reconnue du droit de l’énergie et des questions qui touchent les changements climatiques.