Question:

Bonjour M. Arcand,

J'ai effectué la moitié de mon stage professionnel et j'avais quelques interrogations concernant les candidatures que j'aimerais envoyer dans différents bureaux étant donné qu'il n'y a pas de possibilité d'emploi après mon stage.

Combien de temps avant la fin de mon stage puis-je envoyer ma candidature dans un bureau? Je m'interroge aussi sur la manière de déposer une candidature au sein d'un bureau : est-ce mieux d'aller présenter sa candidature en personne ou par courriel ?

Merci à vous !

Réponse:

Cher lecteur,

Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Merci pour vos questions.

Pour la première relative au moment le plus propice à l’envoi de votre candidature, j’aurais tendance à vous suggérer de démarrer le processus dès que vous savez qu’il n’y aura pas d’ouverture dans le cabinet où vous faites votre stage. Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté car il n’y a pas de bon ou mauvais moment pour poser sa candidature.

Si les stages commencent en général aux mêmes dates, les besoins spécifiques d’un cabinet nécessitant l’embauche d’un avocat junior peuvent se présenter à n’importe quelle période de l’année. Ceci étant dit, la période estivale est souvent plus tranquille mais ça ne veut pas dire de ne pas soumettre de candidature à cette période mais plutôt d’anticiper un délai plus long avant d’avoir des nouvelles.

Petit bémol: si vous n’avez pas l’intention de changer d’emploi avant la fin de votre stage, ce qui pourrait survenir si un employeur vous faisait une offre d’embauche immédiate et permanente à la condition de bouger rapidement, attendez d’être à deux mois de la fin dudit stage avant de faire parvenir des cv. Pourquoi ?

Simplement parce que très peu d’employeurs embauchent en fonction de leurs besoins futurs et trois mois d’avance équivaut à presqu’un siècle notamment pour les cabinets de pratique privée de petite ou moyenne dimension.
En ce qui à trait à votre deuxième question, bien que vous déplacer pour aller porter votre cv soit une bonne idée, elle s’avère inutile dans la majorité des cas. Si vous vous adressez à une grande entreprise ou à un cabinet de bonnes dimensions, vous n’irez pas plus loin que la réception. Par conséquent, un courriel bien dirigé et un suivi téléphonique pour vous assurer de la réception dudit courriel s’avèrera aussi efficace que de vous déplacer.

Pour de petites entreprises, vous déplacer pourrait vous permettre de rencontrer le décideur si vous êtes chanceux mais encore là, les chances sont minces. Investissez plutôt votre temps pour bien connaître l’entreprise et surtout la personne clé afin de bien diriger vos démarches.

Un courriel de présentation personnalisé à chaque entreprise et un appel de suivi exposant les raisons pour lesquelles vous désirez vous joindre à leur équipe feront en sorte de maximiser vos chances de sortir du lot et de vous rendre éventuellement à une entrevue de sélection.

Dernier point, la ligne est mince entre montrer son intérêt par un suivi périodique et devenir une plaie pour votre contact. Évitez de téléphoner ou d’écrire à répétition, une fois tous les deux mois est amplement suffisant. De plus, si vous laissez un message dans une boite vocale, il est plus payant d’exposer la raison de votre appel sans demander un retour d’appel que de simplement laisser un message.

Mentionnez que vous êtes conscient de la grande charge de travail de votre interlocuteur et que vous désirez simplement signifier votre intérêt et votre disponibilité pour le rencontrer au besoin. Ensuite, laissez le temps faire son œuvre.

Finalement, dites-vous qu’il n’y a pas de recette miracle alors soyez persévérant et patient, vous verrez sûrement un jour la lumière au bout du tunnel.

J’espère que mes réponses vous aideront dans votre démarche et je vous souhaite une bonne semaine

La Question au Recruteur

Chaque semaine, le recruteur juridique Pierre Arcand répond à une question posée par vous, chers lecteurs.

La Question au Recruteur de la semaine est choisie parmi toutes celles reçues sur le site. Toutes les questions sont bonnes pour autant qu’elles concernent votre carrière de juriste.


Sur l'auteur

Pierre Arcand s'est spécialisé en recrutement juridique après avoir pratiqué le droit pendant une douzaine d'années. Ayant été associé au sein de cabinets boutiques ainsi que d'un important cabinet de Montréal, il connaît bien la communauté juridique et les enjeux reliés à la pratique du droit tant en cabinet qu'en entreprise. Arcand et Associés, une entreprise spécialisée dans le recrutement de cadres et de professionnels, a été fondée en 1999. Pierre Arcand et son équipe apporte un soutien professionnel tant aux entreprises qu'aux cabinets qui cherchent à recruter les meilleurs candidats disponibles.