Mes Niko Veilleux et Constantinos Ragas de Fasken Martineau
Mes Niko Veilleux et Constantinos Ragas de Fasken Martineau
Groupe TVA, filiale de Québecor Média, a acquis les actifs de Vision Globale, qui fournit des services liés au cinéma et à la télévision, pour un montant totalisant environ 118 millions de dollars.

Les activités faisant l'objet de cette acquisition - tels que les grands studio de cinéma Mel’s 3 Cité du Cinéma et studio Melrose à St-Hubert, qui ont produit notamment les films X-MEN et White House Downseront - seront intégrées à celles du Groupe TVA, dans la division des médias de Québecor Média.

« L’acquisition de Vision Globale s’inscrit parfaitement dans la stratégie de croissance de Groupe TVA. Nous voulons diversifier notre portefeuille d’activités », a indiqué Julie Tremblay, présidente-directrice générale de Groupe TVA.

Mes Jacques Lemieux et Amar Leclair-Ghosh de Norton Rose Fulbright
Mes Jacques Lemieux et Amar Leclair-Ghosh de Norton Rose Fulbright
Groupe TVA anticipe des revenus additionnels annuels de 60 à 70 millions de dollars et un bénéfice d’exploitation de 15 millions dollars, moyennant la production d’une ou deux superproductions américaines par année. Québecor entend stabiliser les revenus le plus possible en développant des projets de plus petite taille avec des entreprises québécoises.

C’est le cabinet Fasken Martineau qui est intervenu aux côtés du Groupe TVA avec une équipe dirigée par Me Niko Veilleux et composée de Mes Constantinos Ragas, Anabel Quessy, Lénie Tessier-Beaulieu (fusions et acquisitions), Claude Jodoin (fiscalité), Jean-Nicolas Delage, Paul Gagnon (propriété intellectuelle), Pierre-Olivier Charlebois, Emilie Bundock (environnement), Nicolas Leblanc, Jacques Eddé (immobilier) et Marc Ouellet (travail, emploi et droits de la personne).

Mes Karen Aguilar et Mireille Fontaine de Gowlings
Mes Karen Aguilar et Mireille Fontaine de Gowlings
À l'interne, le Groupe TVA était représenté par Marc Tremblay, vice-président principal, chef des affaires juridiques et affaires publiques et secrétaire corporatif; Christian Marcoux, directeur principal, affaires juridiques, fusions, acquisitions et financement et secrétariat corporatif; Dominique Poulin-Gouin, directrice, secrétariat corporatif et secrétaire adjoint, affaires juridiques et Secrétariat corporatif; et Dominique Fortin, directrice, conformité, fusions et acquisitions et secrétaire adjoint, affaires juridiques et secrétariat corporatif.

Mes Denis Cloutier et Alain Ménard de Cain Lamarre Casgrain Wells
Mes Denis Cloutier et Alain Ménard de Cain Lamarre Casgrain Wells
Vision Globale a pour sa part mandaté Norton Rose Fulbright. L’équipe était dirigée par Me Amar Leclair-Ghosh (fusions et acquisitions) et incluait Mes Jacques Lemieux (fusions et acquisitions) Derek Chiasson (fiscalité), Jean Piette (environnement), Kevin Ackhurst (concurrence), Patrick Galizia (travail et emploi), Miguel Manzano (immobilier), Catherine Simard (corporatif), Catherine Tees (corporatif) et Louis-Charles Filiatrault (corporatif).

Investissement Québec et Capital Régional Coopératif Desjardins, en tant qu’actionnaires de Vision Globale, ont été représentées par Gowlings avec une équipe dirigée par Me Mireille Fontaine (fusons et acquisitions) et incluant Karen Aguilar (fusions et acquisitions), Paule Tardif (financement), Ingrid Anton (financement), Mira Gauvin (environnement), Julie Desrochers (immobilier), Marc-André Godard (fiscalité) et Pierre Lissoir (concurrence).

Me Richard D’Amour de De Chantal D’Amour Fortier
Me Richard D’Amour de De Chantal D’Amour Fortier
Mes Denis Cloutier et Alain Ménard de Cain Lamarre Casgrain Wells et Me Richard D’Amour de De Chantal D’Amour Fortier ont agi pour les autres actionnaires de Vision Globale.

Me Lilia Pouliot, conseillère juridique de Investissement Québec, Me André Dessureault, vice-président, Services spécialisés – Investissements de Desjardins Entreprises, Capital régional et coopératif et Me Mélanie Renaud, conseillère en fiscalité, Desjardins Capital de risque ont aussi été impliqués.

La transaction devrait être conclue d’ici une trentaine de jours, après avoir obtenu l’approbation du Bureau de la concurrence.

Groupe TVA l’a financée grâce à un prêt de 75 millions dollars de Québecor Média et une émission de droits de souscription pour la vente de 100 millions d’actions de groupe B.

Le titre de TVA a clôturé la journée en baisse de 2 %, à 7,89 dollars. Celui de Québecor a gagné un peu plus de 1%, à 29,63 dollars.