Une erreur s'est glissée dans le contenu de ma chronique intitulée « Le défi de la refonte technologique » concernant le contrat entre le Barreau du Québec et Gestisoft: le contrat n’a finalement pas été conclu.

La refonte technologique des systèmes du Barreau du Québec pourrait donc prendre une importance accrue en 2015 si une solution n’était pas trouvée sous ce mandat. J’offre ma collaboration pour la réalisation de ce projet.