Woods Lafortune tente de déjouer une impasse iranienne

Me Michael Woods
Me Michael Woods
C’est la définition même d’un dossier complexe. Ziad Indawi est un citoyen canadien qui exploite en Syrie une entreprise de distribution de produits médicaux. Le pharmacien a un plan d’affaires qui prévoit étendre ses services dans toute l’Asie de l’Ouest, dont l’Iran.

Ce pays fait toutefois l’objet de sanctions de la part du gouvernement canadien en réponse au programme nucléaire de la république islamique.

Pour déjouer cet impasse, Mr Indawi doit obtenir un permis spécial de la part du ministre des Affaires étrangères. C’est l’ancien diplomate Michael Woods, qui est le co-fondateur du cabinet spécialisé en droit international Woods Lafortune à Ottawa, qui défend ce dossier avec sa collègue Catherine Walsh.

Fasken Martineau a le sens de l’orientation

Me Stephen Acker, avocat-conseil de Fasken Martineau
Me Stephen Acker, avocat-conseil de Fasken Martineau
Garmin est un innovateur dans le domaine de la géolocalisation et ses fondateurs sont les inventeurs du premier récepteur GPS portable. La société américaine est en forte croissance mais elle fait face à un obstacle de taille au Canada.

La bande passante VHF 150 MHz qui supporte les services offerts par Garmin est complètement occupée au Canada et Industrie Canada n’a pas l’intention d’étendre ce spectre car, selon ses experts, il n’y a pas assez d’utilisateurs de produits Garmin au Canada.

Pour dénouer cette impasse qui perdure depuis 2005, Gamin fait appel à Me Stephen Acker. L’avocat-conseil de Fasken Martineau est un expert reconnu du droit des communications et de la gestion du spectre et un pilier du théâtre amateur dans la région d’Ottawa.