Question

Bonjour Monsieur Arcand,

Je suis encore un jeune avocat. Je travaille en M&A et j’ai 5 ans d’expérience professionnelle. Bilingue, je suis en plus adoré de mes clients. Mon profil attire les recruteurs, un peu trop d'ailleurs. J’en suis à 3 changements de cabinet en 5 ans. À chaque fois, j’ai été débauché par un recruteur. Aujourd'hui je suis encore sollicité par un autre bureau. Est-ce qu’à force de tels changements ne vont pas décrédibiliser ou affaiblir mon parcours professionnel?

Réponse

Cher lecteur,

Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Vous avez raison de vous poser la question, car des changements d’employeur trop fréquents amènent toujours certaines questions relativement à la qualité ou encore aux motivations profondes d’un candidat.

Ces questions sont habituellement les suivantes :
  • Est-ce que ce candidat est capable de livrer la marchandise ou bien il est seulement un bon vendeur en entrevue ?
  • Est-ce qu’il a un problème de comportement ?
  • Est-ce qu’il se démotive après une année ou deux à occuper le même emploi ?

Dans le cas où vous êtes « recruté » systématiquement, on se questionnera moins sur vos performances, mais on se demandera ce qui vous motive réellement. Il doit y avoir une ou plusieurs raisons qui expliquent le fait que vous acceptiez successivement de nouvelles offres sur une période aussi courte.
  • Est-ce qu’il est motivé strictement par l’argent ?
  • Est-ce qu’il est un éternel insatisfait ?
  • Et la plus importante, qui demeurera sans réponse : Dans combien de temps serez-vous recruté de nouveau ?

Vous devez donc vous attendre à plusieurs questions lors des entrevues que vous obtiendrez et vous vous devrez d’être convainquant dans vos réponses.

Est-ce que cette situation ne va pas « décrédibiliser ou affaiblir votre parcours professionnel » ? Je n’irais pas jusque dire « décrédibiliser », mais, du moins dans notre cas à titre de recruteur, il y aura un point d’interrogation sur votre candidature. À talents égaux (si cela existe…), je conseillerai probablement à mon client d’opter pour l’autre candidature plutôt que la vôtre.

Un risque

Nos clients investissent d’importantes sommes d’argent dans le processus de recrutement, oui pour nos services, mais également dans la formation et l’intégration d’un nouvel employé. Par conséquent, voir un candidat quitter après deux ans signifie une perte financière pour eux. Il découlera inévitablement de cette situation une insatisfaction chez notre client face aux services que notre entreprise aura fournis ce qui n’est pas très bon pour les affaires. On invitera donc notre client à se tenir, si possible, à distance de ce risque, tant pour son bien-être financier que pour le nôtre.

Notre but ultime est presque toujours que notre candidat devienne un jour associé directeur ou vice-président affaires juridiques chez notre client. Ça voudra dire que notre travail fut bien accompli et que notre intervention aura été positive tant pour le client que pour le candidat. Vous comprendrez qu’un peu trop d’instabilité professionnelle diminue nos chances d’atteindre cet objectif.

Ne vous démoralisez pas, toute situation peut s’expliquer et si votre candidature est intéressante nous aurons intérêt à vous présenter à notre client. Cependant je vous suggère un peu d’introspection afin de comprendre les raisons de vos changements si fréquents. C’est très positif et flatteur d’être sollicité par les recruteurs, mais vous n’êtes pas obligé d’accepter toutes les offres qu’on vous présente!

Que recherchez-vous exactement à moyen et long terme au niveau professionnel ? D’après moi vous devez répondre le plus précisément possible à cette question avant votre prochain déménagement professionnel. Si déménagement il y a, ce devrait être dans le but d’améliorer vos chances d’obtenir ce que vous désirez à moyen ou long terme.

J’espère avoir répondu à votre question et que ce texte vous aidera dans votre cheminement professionnel.

Bonne semaine.

La Question au Recruteur

Chaque semaine, le recruteur juridique Pierre Arcand répond à une question posée par vous, chers lecteurs.

La Question au Recruteur de la semaine est choisie parmi toutes celles reçues sur le site. Toutes les questions sont bonnes pour autant qu’elles concernent votre carrière de juriste.

Sur l'auteur

Pierre Arcand s'est spécialisé en recrutement juridique après avoir pratiqué le droit pendant une douzaine d'années. Ayant été associé au sein de cabinets boutiques ainsi que d'un important cabinet de Montréal, il connaît bien la communauté juridique et les enjeux reliés à la pratique du droit tant en cabinet qu'en entreprise. Arcand et Associés, une entreprise spécialisée dans le recrutement de cadres et de professionnels, a été fondée en 1999. Pierre Arcand et son équipe apporte un soutien professionnel tant aux entreprises qu'aux cabinets qui cherchent à recruter les meilleurs candidats disponibles.