Comme chaque année depuis cinq ans, le magazine Canadian Lawyer a effectué son classement des personnalités les plus influentes du système judiciaire et des professions juridiques au pays.

Les 25 avocats les plus influents sont répartis en cinq catégories : Associations et gouvernement, Acteurs du changement, Droit criminel et des personnes, Scène internationale et Droit commercial et des affaires.

Cette année, cinq québécois figurent au classement : Me Jean Pierre Blais, président du Conseil de la Radiodiffusion et des télécommunications canadiennes est nommé dans la catégorie Gouvernement et associations. Me Fred Headon, président sortant de l'ABC et conseiller juridique principal chez Air Canada est cité dans la catégorie Acteurs du changement.

Comme l'an passé, Me Louise Arbour, avocate conseil d'un grand cabinet, arrive en tête de la catégorie scène internationale. Se classent également dans cette catégorie Me Pascal Paradis, co-fondateur et directeur général d'Avocats sans frontières Canada (ASFC), et la professeure à la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa, Pascale Fournier.

Les avocats nommés sont les personnalités qui, au cours des 18 derniers mois, ont influencé l'opinion publique, aidé à l'élaboration des lois canadiennes ou étrangères, et qui se sont démarquées par leur engagement social et politique et leur contribution à l'accès à la justice.

Ils ont été choisis parmi 120 candidatures à l'issue d'un vote de plus de 9000 personnes à travers le Canada.

Associations et gouvernement

Me Jean Pierre Blais, président du Conseil de la Radiodiffusion et des télécommunications canadiennes
Me Jean Pierre Blais, président du Conseil de la Radiodiffusion et des télécommunications canadiennes
Beverly McLachlin, juge en chef de la Cour suprême du Canada, Ottawa: La plus haute magistrate du pays se classe en tête de cette catégorie pour la deuxième année consécutive. Elle a participé à des décisions très importantes en droit autochtone, dont le jugement Tsilhqot’in Nation v. British Columbia. En plus de ses décisions, son soutien en faveur de la liberté d'expression, la diversité et le leadership inclusif sont aussi salués.

Jean Pierre Blais, président du Conseil de la Radiodiffusion et des télécommunications canadiennes, Ottawa-Gatineau : Il s'active à défendre les droits et besoins des consommateurs. Une récente décision du CRTC a donné plus de liberté aux consommateurs pour le choix de leurs chaînes dans le cadre de leur abonnement.

Orlando Da Silva, président du Barreau de l'Ontario, Toronto : Lui-même victime de dépression, il a amené le sujet de la santé mentale sur la scène juridique et a aidé à la création de programmes de soutien spécialisés pour les avocats.

Katrina Pacey, directrice executive, Pivot Legal Society, Vancouver : Récemment nommée au poste de direction, l'avocate poursuit sur la lancée de ses prédécesseurs. Elle intervient en matière de santé, pauvreté, itinérance, drogues et droits des travailleurs du sexe et a le statut d'intervenant dans plusieurs causes entendues à la Cour suprême.

Murray Sinclair, président, Truth and Reconciliation Commission, Winnipeg : Il a fait la manchette en juin avec la publication du rapport de la TRC contenant des recommandations pour remédier au génocide culturel des systèmes de pensionnats. Il a été le premier juge autochtone au Manitoba et a été juge en chef adjoint de la Cour provincial puis juge à la Cour du banc de la Reine.

Acteurs du changement

Me Fred Headon, conseiller juridique principal droit du travail et de l'emploi, Air Canada
Me Fred Headon, conseiller juridique principal droit du travail et de l'emploi, Air Canada
Sara Cohen, fondatrice de Fertility Law Canada at D2Law, Toronto : Elle dévoue sa pratique au droit de la fertilité. Elle est la première professeure auxiliaire au Canada à offrir un cours exclusivement consacré au droit de la reproduction.

Allison Dellandrea, conseillère de la Reine, Bureau de l'Avocat général, Toronto : Elle est intervenue en mars dans une affaire de violence sexuelle sur enfant dans laquelle le ministre de l'éducation de l'Ontario a plaidé coupable à des accusations liées à de la pornographie juvénile.

Fred Headon, conseiller juridique principal droit du travail et de l'emploi, Air Canada, Montréal : Président du projet Avenir de l'Association du Barreau canadien (ABC), il a donné de nombreuses présentations auprès d'étudiants, professeurs et avocats sur le rapport de l'association rendu public il y a un an.

Alice Wolley, professeure, Faculté de droit de l'Université de Calgary, Calgary : Elle a activement participé au projet Avenir de l'ABC en tant que membre du comité éthique. Elle a également pris part à l'élaboration de changements aux programmes de la faculté, notamment sur le côté pratique de la formation, qui entreront en vigueur en septembre.

Mark Tamminga, associé, Gowling Lafleur Henderson, Hamilton : Il a consacré toute sa pratique à l'automatisation des pratiques juridiques. Il est chef des initiatives en matière d'innovation de son cabinet depuis trois ans. Il a conçu plusieurs systèmes visant le recouvrement de créances, les prêts et le litige civil.

Droit criminel et des personnes

Me Rocco Galati, Rocco Galati Law Firm
Me Rocco Galati, Rocco Galati Law Firm
Dennis Edney and Nate Whitling, avocats de la défense, Edmonton : Ils ont défendu Omar Khadr pendant plus d'une décennie sur une base pro bono. Me Edney est un ancien joueur de football qui a commencé à pratiquer à 40 ans, et Me Whitling est un ancien clerc de la Cour suprême du Canada.

Rocco Galati, Rocco Galati Law Firm, Toronto : C'est l'avocat qui s'est opposé à la nomination du juge Marc Nadon à la Cour suprême et à celle du juge de la Cour d'appel fédérale Robert Mainville à la Cour d'appel du Québec. Il a été élu conseiller du Barreau du Haut Canada.

Marie Henein, associée, Henein Hutchison, Toronto : Reconnue comme l'une des meilleures avocates en droit criminel au Canada, elle représente notamment Jian Ghomeshi, accusé d'agressions sexuelles.

Franck Iacobucci, conseiller, Torys, Toronto : Juge à la retraite, il se consacre à la question du traitement des malades mentaux par les forces de police. Il a publié un rapport présentant différents moyens pour éviter les confrontations avec les personnes vulnérables.

Lorne Waldman, Waldman & Associates, Toronto : C'est un grand défenseur des droits des réfugiés et immigrants. Il a défendu le droit d'une femme de porter le niqab lors du serment de citoyenneté dans Ishaq c. Canada. Il a aussi été un opposant au projet de loi C 51.

Scène internationale

Me Louise Arbour, ex-juge à la Cour suprême du Canada
Me Louise Arbour, ex-juge à la Cour suprême du Canada
Louise Arbour, conseillère, grand cabinet, Montréal : Elle a remporté le Prix de la Fondation Simons 2015. Ancienne juge de la Cour suprême du Canada, elle a aussi été procureure en chef du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie pour le Rwanda, ainsi que Haute-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme.

Dawn Devoe, conseillère juridique, World Vision Canada, Toronto : L'avocate se bat contre le travail des enfants et la traite des êtres humains. Elle a présenté le Programme alimentaire mondial des Nations Unies lors de différentes réunions en Afrique du Sud, au Kenya et aux Philippines.

Me Pascale Fournier, professeure, Faculté de droit de l'Université d'Ottawa
Me Pascale Fournier, professeure, Faculté de droit de l'Université d'Ottawa
Pascale Fournier, professeure, Faculté de droit de l'Université d'Ottawa, Ottawa : Son travail sur la religion et la loi est reconnu internationalement. Elle a été reçue Follow du prestigieux Forum international des femmes pour son rôle de leader dans la profession juridique et a été nommée à la Commission des droits de la personne et de la jeunesse.

Murray Klippenstein, fondateur de Klippensteins Barristers & Solicitors, Toronto : Il représente des membres de la communauté Maya Q'eqchi' du Guatemala contre la compagnie minière Hudbay Minerals devant les juridictions ontariennes. Il intervient aussi dans une affaire contre Encana Corp sur la régulation de la fracturation hydraulique.

Me Pascal Paradis, directeur général, Avocats sans frontières Canada
Me Pascal Paradis, directeur général, Avocats sans frontières Canada
Pascal Paradis, directeur général, Avocats sans frontières Canada, Québec: Ardent défenseur des droits de l'homme, il mène un consortium d'organismes qui travaillent sur un projet visant à favoriser la justice. ASFC est intervenu pour soutenir le blogueur saoudien Raif Badawi condamné à de la prison et flagellation.

Droit commercial et des affaires

David Stratas, juge, Cour fédérale d'appel, Ottawa: Dans la décision Wilson c. Énergie atomique du Canada, le magistrat est allé à l'encontre de 40 ans de jurisprudence et reconnait la possibilité de licencier les employés sous réglementation fédérale sans motif. Une demande d'appel a été portée devant la Cour suprême du Canada.

David Stratas, juge, Cour fédérale d'appel
David Stratas, juge, Cour fédérale d'appel
Sheila Block, associée, Torys, Toronto : Plaideuse reconnue, elle a représenté l'ancienne juge du Manitoba Lori Douglas dans le scandale impliquant son mari au cours duquel des photos d'elle nue avaient été publiées. Le Barreau du Haut-Canada lui a décerné cette année un doctorat honorifique.

Wayne Myles, conseiller, Cox & Palmer, St. John’s : Il a participé à la plus importante transaction de l'histoire dans le domaine des télécommunications (Columbus International Inc- Cable & Wireless Communications).

Ian Nordheimer, juge à la Cour supérieure de l'Ontario : Il a notamment rendu une décision médiatisée dans le recours collectif Barrick Gold. C'est l'un des juges les plus influents de la juridiction qui produit l'un des plus grands nombres de décisions approfondies chaque année.

Poonam Puri, professeure, Osgoode Hall Law School, Toronto : Elle a dirigé des recherches sur les valeurs mobilières des compagnies au Canada et a été nommée par le ministre des finances en tant que conseillère pour l'examen du cadre législatif des coopératives de crédit.