Question :

Bonjour Monsieur Arcand

Je viens de terminer mon baccalauréat en droit et je ne veux ni faire du notariat ni passer le Barreau. Quelles sont mes autres options ?

Réponse :

Cher lecteur,

Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Tout en respectant votre opinion, je désire vous souligner qu’à mon avis vous feriez une grosse erreur en décidant de ne pas joindre un ordre professionnel à la fin de votre formation universitaire. Et ce même si vous ne désirez pas pratiquer le droit de façon active.

Un diplôme universitaire en droit exige trois années d’études comparativement à plus ou moins six mois pour les formations professionnelles. Considérant l’augmentation de la valeur de votre formation globale que ces six mois additionnels vous apporteraient, je vois très peu d’arguments militant en faveur de l’arrêt des études à la fin des trois années de faculté.

Le raisonnement facile est de dire que de toute façon vous n’utiliserez pas votre titre d’avocat ou notaire dans le cadre de vos futurs fonctions alors pourquoi aller chercher ledit titre ? Parce que même si vous ne l’utilisez pas, il vous sera utile de plusieurs façons.

Premièrement, vous aurez plus de chances d’obtenir l’emploi convoité en étant membre d’un ordre professionnel peu importe s’il s’agit d’un critère de sélection ou non. Même si le fait d’être membre d’un ordre professionnel n’est pas officiellement un atout identifié par l’employeur, inconsciemment ou non, les personnes impliquées dans le processus de sélection porteront une attention plus particulière à votre candidature s’ils y constatent votre adhésion à un ordre.

Deuxièmement, parce que nul ne peut prévoir l’avenir. Dans dix ans votre vision des choses pourrait et aura probablement changé. À ce moment, peut-être serez-vous fort heureux d’avoir investi six mois de plus dans votre formation.

Troisièmement, parce que votre rémunération risque d’être plus avantageuse et ce même si le poste occupé n’exige pas d’être avocat ou notaire. J’ajouterais à cela que vos chances de promotion seront également meilleures.

Finalement et même si cet obstacle peut être écarté relativement facilement, vous devrez répondre incessamment à la question : Mais pourquoi n’avez-vous pas fait l’École du Barreau après votre formation universitaire ? En entrevue évidemment mais aussi dans votre vie de tous les jours…

Si ces arguments ne vous suffisent pas et que vous maintenez votre position, vos options dans le domaine juridique seront quand même assez variées dont notamment des postes de parajuristes, de gestionnaires de contrats, de techniciens en droit, de soutien technique, d’enquêteurs, etc… Ceci dit, je vous répète que vos chances d’obtenir ces postes seront meilleures si vous êtes membre d’un ordre professionnel.

À l’extérieur du domaine juridique, certains détenteurs d’un diplôme universitaire en droit œuvrent maintenant comme journaliste, animateur, politicien, policier, courtier immobilier, etc… L’éventail des possibilités est assez large mais vous ai-je dit que vos chances d’obtenir ces postes seront probablement meilleures si vous êtes membre d’un ordre professionnel ?

J’espère sincèrement que ma réponse vous fera changer d’idée ou à tout le moins amènera un début de réflexion.

Bonne semaine.

La Question au Recruteur

Chaque semaine, le recruteur juridique Pierre Arcand répond à une question posée par vous, chers lecteurs.

La Question au Recruteur de la semaine est choisie parmi toutes celles reçues sur le site. Toutes les questions sont bonnes pour autant qu’elles concernent votre carrière de juriste.

Sur l'auteur

Pierre Arcand s'est spécialisé en recrutement juridique après avoir pratiqué le droit pendant une douzaine d'années. Ayant été associé au sein de cabinets boutiques ainsi que d'un important cabinet de Montréal, il connaît bien la communauté juridique et les enjeux reliés à la pratique du droit tant en cabinet qu'en entreprise. Arcand et Associés, une entreprise spécialisée dans le recrutement de cadres et de professionnels, a été fondée en 1999. Pierre Arcand et son équipe apporte un soutien professionnel tant aux entreprises qu'aux cabinets qui cherchent à recruter les meilleurs candidats disponibles.