Danielle Côté est devenue la 26e ambassadrice de la faculté de droit de l’Université de Sherbrooke
Danielle Côté est devenue la 26e ambassadrice de la faculté de droit de l’Université de Sherbrooke
C’est Danielle Côté qui est devenue la 26e ambassadrice de la faculté de droit de l’Université de Sherbrooke, le 15 octobre dernier. « Nous avons affaire à une grande juriste, largement reconnue par ses pairs pour la pertinence et l’acuité de son raisonnement. Mais Danielle Côté est également une personne mue par des valeurs qui résonnent particulièrement auprès de la faculté : la passion, l’engagement, la générosité et la fidélité », a déclaré le doyen Sébastien Lebel-Grenier.

Danielle Côté est juge en chef adjointe à la chambre criminelle et pénale de la Cour du Québec. Depuis 2005, elle est membre de la section canadienne de l’Association internationale des femmes juges (AIFJ), qu’elle a présidée pendant deux ans, et est également membre du Comité sur l’éthique de l’American Judges Association. Elle a reçu en 2010 la médaille Pierre-Basile Migneault, remise par la Barreau de St-François à une personne qui marque son milieu de travail, qui collabore aux activités du monde juridique et qui se distingue par son honnêteté intellectuelle.

« Un rôle exemplaire pour les étudiants »

Diplômée en 1977 et admise au Barreau l’année suivante, Danielle Côté commence à travailler à l’aide juridique, puis devient avocate généraliste au cabinet Desmarais Scott Pariseau Côté. Elle est désignée en 1983 substitut du procureur général à Sherbrooke, avant de travailler aux poursuites criminelles du ministère fédéral de la Justice à Montréal, de 1989 à 1994. En 1994, elle est nommée juge à la Cour du Québec pour la chambre civile et la chambre criminelle et pénale.

La juge intègre alors la Division administrative de la Cour du Québec et du Tribunal des professions. Danielle Côté est nommée en 2011 juge en chef adjointe à la chambre criminelle et pénale de la Cour du Québec, pour un mandat de sept ans. Elle conseille ainsi la juge en chef et appuie dans leurs fonctions les juges de la chambre criminelle et pénale et les juges de paix magistrats. Elle est membre du Conseil de la magistrature.

Lors de la cérémonie du dévoilement de la plaque, le doyen Lebel-Grenier a ainsi conclu son allocution : « Nos ambassadeurs font rayonner la faculté par le caractère exceptionnel de leur contribution à la société, mais nous souhaitons aussi, et surtout, qu’ils jouent un rôle exemplaire pour nos étudiants, qu’ils démontrent par leur vécu que le cheminement exigeant dans lequel sont engagés nos étudiants leur ouvrira les portes de carrières riches et stimulantes qui auront un impact sur la société ».